RSS
RSS


LGDC: The Sky Clans vous emporte sur une île où règnent cinq Clans. Battez vous, prouvez votre loyauté et faites face aux difficultés de la vie sauvage.
 

Partagez|

Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 18/06/2017
Guérisseur du Clan de l’Éclipse
Murmure des Alouettes
MessageSujet: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Dim 18 Juin - 19:07



MURMURE DES ALOUETTES


FIÈRE DISCRÈTE INTELLIGENTE

PEUREUSE LÂCHE MENTEUSE


Noms: Petit Alouette - Nuages des Alouettes - Murmure des Alouettes.
Surnom: Lors de son enfance, avant qu'elle ne devienne apprentie guérisseuse, sa mère se plaisait à l'appeler Louette, à présent de temps à autre elle se fait appeler Alouette, gentille alouette.
Sexe: Femelle.
Âge: 22 lunes.
Clan: Eclipse.
Rang: Guérisseuse.
Origines: Sang-pur.


TOI MON ÉTOILE QUI TISSE MA RONDE, VIENS ALLUMER MON SOLEIL NOIR...

Goûts:
Ses goûts ont-ils seulement de l'importance ? Il y a peu de chance à vrai dire. Mais les voici tout de même : Ainsi, Alouette aime le calme de la nuit, la fraîcheur ressentie lorsque le soleil laisse place à la lune. Elle ne porte d'ailleurs pas le monarque ardent dans son cœur. Elle ne supporte pas la hiérarchie de son clan et par moment elle déteste son rang qui ne fait que lui prouver qu'elle est un être faible. Elle apprécie le chant des oiseaux au petit matin, c'est d'ailleurs le seul moment de la journée qu'elle aime. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle adore ranger ses remèdes et ne supporte pas qu'une plante ne soit pas à la bonne place.
Orientation sexuelle:
Encore une fois, est-ce vraiment important ? Elle n'a aucune chance d'être réellement aimée un jour. Peut être sera-t-elle un moyen d'occuper un autre membre du clan. Mais le vrai amour ? Tss, aucune chance. C'est la guérisseuse après tout... celle qui fut la pire novice. Au final, elle se fiche du sexe. Mâle ? Femelle ? L'amour n'a pas de genre.
 

Famille et entourage:
De sa famille ne reste plus qu'un souvenir brumeux, seulement des regards qui se détournent lorsqu'elle fut choisie pour être une apprentie guérisseuse. Quelle honte pour la famille ! Son frère était un fier et grand guerrier. Un combattant hors pair ! La fierté de la famille. Bois de Cerf avait toujours été le favori. Aux yeux des parents de la famille, il est d'ailleurs aujourd'hui leur seul enfant. Nuit Blanche, sa mère, était pourtant si douce lors des premières lunes de son enfance. Elle était sa princesse, même son père, Aigle Solitaire, bien que sceptique quand à l'espoir d'avoir une combattante pour fille, croyait en elle et la voyait déjà devenir patrouilleuse ou bien chasseuse. Trop faible, la voilà qui devient l'apprentie d'un guérisseur. Toute pensée familiale s'envole. La douceur dans les yeux de sa mère qui disparaît. La voilà plongée dans un océan de solitude.

Pour ce qui est des âmes envolées, sa famille aurait put compter trois autres membres si l'hiver ne leur avait pas arracher la vie. Une première portée plusieurs lunes avant la naissance d'Alouette. Petit Champignon, Petit Lierre et Petite Abeille auraient peut être été de meilleurs enfants...

PHYSIQUE & PSYCHÉ - Ce que je suis intérieurement et extérieurement.





La personnalité est propre à chaque individu. C'est ce qui fait de lui un être intelligent. Cette chose qui devrait être la plus importante dans le jugement d'une personne. Et qui est pourtant le dernier que l'on observe. Le monde porte beaucoup trop d'idiot qui passe leur triste vie à essayer de plier, de transformer ce qu'ils sont. Est-ce vraiment possible ? Non, du moins, Alouette ne le croit pas. Quoi que l'on fasse, notre vrai visage finit toujours par ressortir.

Murmure des Alouettes... Voilà un nom qui lui correspond bien. Murmure. Dans ce silence de solitude, elle murmure à la lune. Elle lui conte ses douleurs dans une discrétion qui convient à son rang. Ailleurs, elle aurait put être respectée. Ici, elle n'ait que la faiblesse incarnée. Secrète, mystérieuse, non pas vraiment. Elle ne pense pas l'être réellement, elle est même certaine que si ont lui apportait un tant soit peu de considération, plus aucun secret ne tournerait autour d'elle.

Sa nomination au rang de guérisseuse à été un coup dur pour elle. En quelques secondes seulement, les derniers espoirs de sa famille s'envolèrent à tire d'aile et elle tomba en disgrâce. Elle, si fière, se retrouvait au pire rang qu'elle pouvait espérer. Mais avait-elle un autre choix de toute manière ? Aucune force pour combattre, même pas assez pour être patrouilleuse. Une vue qui se trouble trop rapidement lors des courses. Une piètre agilité l'empêchant tout espoir de chasse. Une bonne à rien. Rien qu'un déchet. Et bien qu'elle se retrouve aujourd'hui au rang de soigneuse du clan, sa trop grande fierté ne semble pas vouloir disparaître, lui causant de nombreux soucis par moment.

Elle était pourtant intelligente. Maligne et rusée, elle aurait put faire une bonne stratège. Mais il fallait croire que sans force brute elle n'avait tout simplement aucune chance. Peut être que la puissance qui lui manquait en grande quantité n'était peut être pas tout finalement. Peut être que sa trop grande lâcheté jouait aussi un rôle. Non, pas une once de courage ne danse en elle. Au moindre danger elle s'enfuit en courant. Elle ne parvient à affronter aucune de ses peurs qui son malheureusement trop nombreuse. Ces craintes idiotes allant des plus basiques telles que la terreur face au feu ou encore à l'eau jusqu'à, à son plus grand désespoir, vers des choses bien plus ridicule comme les écureuils ou encore la peur que le ciel lui tombe sur la tête.

Enfin, Murmure des Alouettes est comme tout le monde s'en doute, très peu aimé du clan et , sûrement pas aidé par les nombreux mensonges qu'elle sort, pourtant ses rêves de jeune fille ne semble pas souhaiter s'envoler. Ainsi malgré l'espoir qui peu à peu s'effrite, elle se prend encore à croire au grand amour. Elle sait pourtant qu'elle n'a peu de chance, mais comment lui en vouloir ? Elle en veut à son clan pour la priver ainsi de nombreuse chose qu'elle aurait put avoir haut la patte sans sa faiblesse évidente. Elle méprise les aspirants et sa meneuse, ne voyant en eux que des brutes sans une once d'amour. Elle ne trouve réconfort que dans son travail dans lequel elle s'implique pour oublier, tentant de s'imaginer comme dans un vrai clan, où elle serait respecté par tous. Elle songe par moment au clan des Aurores Boréales, elle n'y croit pas, ne parvenant pas à imaginer que s'ils étaient réels ils empêcherait le malheur.
 

Regardez-la, assise dans l'ombre, prisonnière de sa solitude. Elle aurait put être belle, attirer les regards sur elle, si seulement elle était plus forte, moins lâche. Si son âme était celle d'une guerrière. Mais il en a été autrement. Ainsi, elle n'est qu'un symbole d'échec. Une honte pour sa famille, la faiblesse incarnée. Oui, peut être aurait-il pu en être autrement. Mais dans tous les cas, elle ne peut pas changer les choses.

Murmure des Alouettes. Pourquoi un tel nom ? Si le murmure symbolise sa solitude et sa discrétion, pourquoi l'alouette ? En plus d'un signe trouvé par sa mère peu après sa naissance, sa belle pelisse n'y est pas pour rien non plus. Nuit Blanche y trouvait une ressemblance avec la couleur du plumage de ces oiseaux qu'elle affectionnait tant. Du brun pâle rayé de noir. Elle est pourtant bien plus sombre que ces créatures ailées, c'est au final la douce teinte entre le beige et le blanc cassé présent sur son poitrail et son ventre qui à finit de décider la nouvelle mère.

Une taille haute, des membres trop fins, presque sans muscles, lui rendant tout effort difficile. Une piètre endurance, ne parvenant pas à courir sur de trop longue distance, sa respiration devenant trop vite, trop rapide, sa vue se brouillant pour que finalement de trop nombreux points noirs viennent se placer devant ses iris pour valser. Une agilité plus que pitoyable causé par ce manque de muscle, trop faiblarde pour grimper à un arbre. Ne parvenant qu'à grande peine à retomber sur ses pattes. Trébuchant trop souvent. Une maigreur qui aurait été affolante si sa fourrure n'était pas si épaisse. La représentation de la faiblesse une fois encore.

Cependant, ce qui intrigue le plus chez elle, ce sont ses yeux. Si particuliers. Brillant de crainte et de colère mêlées. Entre le bleu et le vert, alternant selon l'éclairage. Toujours une lueur froide dansant à l'intérieur.
Ils sont la porte sur ses sentiments. Il est impossible pour elle de rester neutre. Que ce soit admiration, haine ou encore peur, tout passe dans ces étranges perles colorées.

Ce que j'ai vécu, de ma naissance à cet instant.



L'histoire d'une guérisseuse est-elle réellement importante ? Souhaitez-vous donc à ce point la preuve d'un échec ?Qu'est-ce qui peu bien être palpitant dans l'aventure de la ratée qu'est Murmure des Alouettes ? Son passé n'intéresse plus personne, elle même finit par y renoncer. Mais puisque-tel est le souhait des anciens, voilà les détails de la mer brumeuse que sont ses souvenirs.

Une naissance des plus basiques, des chatons sans noms. Cela peut paraître malheureux mais la souffrance est plus forte lorsqu'une portée nommée ne survit pas. Cette épreuve douloureuse fut l'une des plus dure que Nuit Blanche est eu à franchir bien des lunes auparavant. Le vent d'hiver soufflait alors et les frêles boules de poils qu'étaient les trois nouveaux-nés furent arrachés à la nouvelle mère. Ce fut alors un choix des deux parents. Les noms seraient donnés lorsqu'ils jugeraient le moment opportun.

Deux lunes passèrent, les deux jeunes enfants n'avaient toujours pas reçu de réelle identité. Les adultes se contentant de les interpeller ou de les appeler fils ou fille d'Nuit Blanche. Puis Petit Cerf fut choisit pour le mâle. Le premier pas dans la force du gamin. Il avait sut prouver qu'il était résistant en réussissant à grimper sur un petit arbre. Il avait finalement chuté mais il s'était relevé sans mal, deux petites branches coincés entre ses oreilles. Des bois de cerf, voilà ce qui lui valut son nom. Aigle Solitaire montrait enfin un tant soit peu de fierté pour ses rejetons.. du moins pour son fils. La petite femelle quant à elle resta sans nom. Et elle devrait patienter encore une lune et demi avant d'enfin être nommer. Les alouettes chantonnaient. Ils étaient les oiseaux favoris de sa mère. Ce fut donc cette matinée que Petite Alouette trouva un nom. Elle n'avait rien fait de bien particulier, mais une plume était tombée sur la truffe de la petite. Y voyant un signe, Nuit Blanche décida qu'il était plus que temps.. Elle était devenue sa Petite Louette. La chatte noire et blanche se plaisait à l'appeler comme ça. Elle était sa princesse.

Le reste de son enfance ne fut pas bien intéressante, passons donc ces quelques lunes restantes sous silence.. Nuage des Alouettes, voici le nom qui lui fut donné. La fierté illuminait ses yeux qui valsaient entre le vert et le bleu. Nuage de Cerf était à ses côtés, silencieux et de marbre. C'était lui la fierté de leur père, Alouette n'était pas idiote, elle le savait bien. Mais cela n'avait plus d'importance. A présent apprentie, elle comptait bien remonter dans l'estime de son paternel. Peut être c'était elle quelque peu emballé... Elle peinait aux entraînements. Son endurance laissait à désirer, son agilité plus encore... quant à sa force, son mentor ne souhaitait même pas en entendre parler. Cœur de Magma essaya pourtant de tout son être de faire quelque chose avec sa novice, mais il ne parvint à rien de concluant. Quelle fut sa honte lorsqu'il fut décider que Nuage des Alouettes allait prendre la voie des guérisseurs. Une honte qu'il partagea avec Aigle Solitaire et Nuit Blanche. Toute trace d'affection avait disparue. Plus de petit surnom, plus de léger sourire. Seulement des regards froids et à la limite de la haine.

Plus de parents. Plus de frère. Plus de famille. Elle se retrouvait seul, nageant dans un océan d'amertume. Elle trouva en la lune une amie à qui elle murmurait le soir afin de se libérer de petites fibres de douleur. Elle en voulait au clan, à sa meneuse, à sa famille. Mais surtout, elle s'en voulait à elle même. Elle n'irait jamais l'avouer, sa fierté l'aveuglant de moitié. Mais le fond de son cœur le savait. Elle voyait ses rêves s'effriter, des parties entières d'espoir s'envoler, mais que pouvait-elle y faire à présent ? Rien, seulement faire ce que le destin avait décider...

Murmure des Alouettes. Voilà qui elle était à présent. Cette ridicule, et peureuse guérisseuse. Tout juste bonne à crever sur le bord de l'île.


Un petit peu de moi.

Code du règlement: [Codes réduits en cendres par les flammes]
 

PUF Waki, Azani ou du coup Mumu - ca va rester j'vous dis D8 - ou encore Louette :p.
Je suis... une petite lycéenne de 16 ans qui passe en 1ere S (SVT) ce qui veut dire que l'année prochaine ben : boulot boulot boulot.
Comment avez-vous connu le forum ? Alors, c'est une aventure exceptionnelle ! Il y a Harfy qui est venue me demander une signa pour Tigre des Sables et puis voilà. ♥ Merci Harfouille ♥
Quelque chose à ajouter? Bla bla bla. J'trouve le forum un peu large et le fait qu'il n'y ai pas de "cadre" me perturbe assez j'dirais :p mais c'est à ca qu'on voit un bébé forum :D et j'suis contente d'arriver maintenant comme ça j'aurais l'occasion de le voir grandir ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 15/04/2017
Age : 14
Guérisseur du Clan de la Lune
Mélodie Abyssale
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Dim 18 Juin - 19:39
Bienvenue amie Guérisseuse ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-destinee.forumactif.com/
AuteurMessage
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 14/04/2017
Age : 13
Localisation : En salle de répétition
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Dim 18 Juin - 19:52
Bienvenue et joli la référence à la chanson l'oiseau et l'enfant dans ton tibre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 24
Localisation : Au sommet du volcan
Chef du Clan du Soleil
Aurore des Flammes
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Dim 18 Juin - 20:15
Bienvenue, bonne continuation pour ta fiche ! :)

•••••••••••••••


On me dit que je suis fait de flammes. Mais mes flammes ne sont qu'a l'aurore de leur puissance.

Protective mother:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeldienne.deviantart.com/
AuteurMessage
avatar
Messages : 52
Date d'inscription : 15/06/2017
Age : 20
Lieutenant du Clan de l’Éclipse
Tigre des Sables
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Dim 18 Juin - 20:17
Bienvenue ici Waki :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 232
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 22
Chef du Clan du Crépuscule
Aurore des Âmes
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Dim 18 Juin - 21:08
Bienvenue! Bon courage pour ta fiche et aussi pour survivre dans ton clan!

•••••••••••••••




Spoiler:
 

Thème
Slurp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ark-of-moon.forumactif.org/
AuteurMessage
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 24
Localisation : Au sommet du volcan
Chef du Clan du Soleil
Aurore des Flammes
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Lun 19 Juin - 21:49
J'ai validé tes codes et ta fiche me semble ok ! Seule chose dérangeante, la mère de ton perso porte le nom qu'ont les aspirants. (Nuage pour un apprenti, Ombre pour un aspirant), ce serait une PNJ d'un autre clan ça n'aurait pas dérangé, mais je pense qu'étant de l'Eclipse tu devrait changer son nom. :v

•••••••••••••••


On me dit que je suis fait de flammes. Mais mes flammes ne sont qu'a l'aurore de leur puissance.

Protective mother:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeldienne.deviantart.com/
AuteurMessage
avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 18/06/2017
Guérisseur du Clan de l’Éclipse
Murmure des Alouettes
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Lun 19 Juin - 21:53
A oui en effet x') j'ai modifié en Nuit Blanche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Messages : 287
Date d'inscription : 07/04/2017
Age : 24
Localisation : Au sommet du volcan
Chef du Clan du Soleil
Aurore des Flammes
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES Lun 19 Juin - 21:55
C'est parfait, tu peux aller te recenser ! Hug Phoque

•••••••••••••••


On me dit que je suis fait de flammes. Mais mes flammes ne sont qu'a l'aurore de leur puissance.

Protective mother:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zeldienne.deviantart.com/
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES
Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis qu'une fille de l'ombre qui voit briller l'étoile du soir | MURMURE DES ALOUETTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» GRACE & SWANN ▷ One day, you will be lucky. Maybe... Not sure.
» Park Young Jae. Te méprends pas sur mon prénom ! Je suis bien une fille ! ee
» Faith Makwis - Je ne suis pas une fille !
» je suis une gentille fille qui veut des amis
» Je suis la seule fille, et alors ? • Romane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC : The Sky Clans :: Personnages :: Clan de l'Éclipse-