RSS
RSS


LGDC: The Sky Clans vous emporte sur une île où règnent cinq Clans. Battez vous, prouvez votre loyauté et faites face aux difficultés de la vie sauvage.
 

Partagez|

Proies et Prédateurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 125
Date d'inscription : 07/04/2017
Maître du Jeu
Sky
MessageSujet: Proies et Prédateurs. Dim 9 Avr - 5:18

Proies & Prédateurs


Proies
Clan du Soleil

Souris: Petites et habiles, elles sont tout de même des proies faciles, car un peu stupides. C’est sans doute pour cela que l’une des insultes les plus courantes est « cervelle de souris ». Ce sont les proies les plus communes, en été comme en hiver.

Musaraignes: Plus dodues qu’une souris, elles sont également plus nourrissantes mais légèrement plus rares. Elles restes cependant des proies communes et facile d’accès, bien que les jeunes apprentis s’y tentent rarement: ces petites bêtes savent se défendre.

Campagnols: Plus petits que la musaraigne mais plus gros que les souris, ils sont tout aussi communs. Leur chair tendre est un vrai régal pour le palet.

Écureuils: Ces petits rongeurs roux sont plus difficiles à attraper: ils sont rapides et se déplacent dans les arbres comme un chat sur la terre. Un apprenti qui en ramène un au camp aura de quoi être fier.

Pigeons: Habitants de la ville, ils viennent parfois s’aventurer sur les territoires des Clans. Ils ont peut-être des ailes, mais sont si habitués à l’agitation qu’ils sont rarement sur leurs gardes, les rendant un peu plus simple à attraper.

Corbeau: Cet oiseau au sale caractère n’hésitera pas à user de ses serres si vous tentez de l’attaquer. Mais il est plutôt rare, en plus d’être difficile à capturer.

Merle et pie: Deux oiseaux semblables et bien dodus. Ces derniers sont assez vifs et moins habitués que les pigeons aux bruits environnants, les rendant bien moins facile à attraper.

Moineau, mésange, geai et rouge-gorge: De tous petits oiseaux. Ils seraient plus simples à chasser si leur taille n’était pas aussi ridicule. Ils se cachent souvent dans les buissons et peuvent se faufiler dans d’étroites cachettes, même en plein vol.

Faisan et poule: Proies plus rares apportées par les navigateurs en même temps que les chats. Elles sont très rarement en liberté, souvent protégées par les grillages des bipèdes. Apportez en un au camp, et c’est festin assuré.

Faucon et buse: Ces proies ne sont pas si rares que ça aux alentours du volcan. Cependant, les capturer relève du défi.

Aigle: Il s’agit là plus d’un prédateur que d’une proie. On en croise souvent vers le sommet du volcan, et ceux ayant réussi à en achever un se comptent sur les doigts de la patte.


Proies
Clan de la Lune

Souris: Petites et habiles, elles sont tout de même des proies faciles, car un peu stupides. C’est sans doute pour cela que l’une des insultes les plus courantes est « cervelle de souris ». Ce sont les proies les plus communes, en été comme en hiver.

Musaraignes: Plus dodues qu’une souris, elles sont également plus nourrissantes mais légèrement plus rares. Elles restes cependant des proies communes et facile d’accès, bien que les jeunes apprentis s’y tentent rarement: ces petites bêtes savent se défendre.

Campagnols: Plus petits que la musaraigne mais plus gros que les souris, ils sont tout aussi communs. Leur chair tendre est un vrai régal pour le palet.

Lapins et lièvres: Ils se cachent souvent dans la prairie ou le jardin des fleurs. La meilleure tactique est d’attendre qu’ils s’éloignent de leur terrier ou de les encercler. Il faudra être rapide! Le second est plus complexe à chasser, car il sait se défendre.

Pigeons: Habitants de la ville, ils viennent parfois s’aventurer sur les territoires des Clans. Ils ont peut-être des ailes, mais sont si habitués à l’agitation qu’ils sont rarement sur leurs gardes, les rendant un peu plus simple à attraper.

Corbeau: Cet oiseau au sale caractère n’hésitera pas à user de ses serres si vous tentez de l’attaquer. Mais il est plutôt rare, en plus d’être difficile à capturer.

Merle et pie: Deux oiseaux semblables et bien dodus. Ces derniers sont assez vifs et moins habitués que les pigeons aux bruits environnants, les rendant bien moins facile à attraper.

Moineau, mésange, geai et rouge-gorge: De tous petits oiseaux. Ils seraient plus simples à chasser si leur taille n’était pas aussi ridicule. Ils se cachent souvent dans les buissons et peuvent se faufiler dans d’étroites cachettes, même en plein vol.

Faisan et poule: Proies plus rare apportée par les navigateurs en même temps que les chats. Elles sont très rarement en liberté, souvent protégées par les grillages des bipèdes. Apportez en un au camp, et c’est festin assuré.

Faucon et buse: Ces proies ne sont pas si rares que ça aux alentours du volcan. Cependant, les capturer relève du défi.


Proies
Clan du Crépuscule

Souris: Petites et habiles, elles sont tout de même des proies faciles, car un peu stupides. C’est sans doute pour cela que l’une des insultes les plus courantes est « cervelle de souris ». Ce sont les proies les plus communes, en été comme en hiver.

Campagnols: Plus petits que la musaraigne mais plus gros que les souris, ils sont tout aussi communs. Leur chair tendre est un vrai régal pour le palet.

Chauves-Souris: Ces volatiles noirs vivent dans la caverne aux diamants. Ils sont petits et extrêmement rapide, mais lorsqu’ils se déplacent en groupe, il suffit parfois d’ouvrir la gueule et d’attendre qu’ils s’y rendent tout seuls par accident.

Lapins et lièvres: Ils se cachent souvent dans la prairie ou le jardin des fleurs. La meilleure tactique est d’attendre qu’ils s’éloignent de leur terrier ou de les encercler. Il faudra être rapide! Le second est plus complexe à chasser, car il sait se défendre.

Pigeons: Habitants de la ville, ils viennent parfois s’aventurer sur les territoires des Clans. Ils ont peut-être des ailes, mais sont si habitués à l’agitation qu’ils sont rarement sur leurs gardes, les rendant un peu plus simple à attraper.

Corbeau: Cet oiseau au sale caractère n’hésitera pas à user de ses serres si vous tentez de l’attaquer. Mais il est plutôt rare, en plus d’être difficile à capturer.

Merle et pie: Deux oiseaux semblables et bien dodus. Ces derniers sont assez vifs et moins habitués que les pigeons aux bruits environnants, les rendant bien moins facile à attraper.

Moineau, mésange, geai et rouge-gorge: De tous petits oiseaux. Ils seraient plus simples à chasser si leur taille n’était pas aussi ridicule. Ils se cachent souvent dans les buissons et peuvent se faufiler dans d’étroites cachettes, même en plein vol.

Faucon et buse: Ces proies ne sont pas si rares que ça aux alentours du volcan. Cependant, les capturer relève du défi.

Grenouille et crapaud: Le simple fait que ce Clan s’en nourrisse le rend victime de raillerie de ses voisins. Pourtant, ils sont plutôt communs et pas si mauvais que ça. Il suffit d’y gouter.

Lézard: On les voit parfois se balader dans le camp du Crépuscule. Les chatons adorent leur courir après, et les apprentis tentent parfois de les saisir entre leurs pattes, mais il s’échappent beaucoup trop facilement.

Rats: Assez communs sur les territoires du Clan du Crépuscule et de l’Éclipse, tenter de les manger est une très mauvaise idée, puisqu’ils sont souvent vecteurs de terribles maladies.


Proies
Clan de l'Aube

Souris: Petites et habiles, elles sont tout de même des proies faciles, car un peu stupides. C’est sans doute pour cela que l’une des insultes les plus courantes est « cervelle de souris ». Ce sont les proies les plus communes, en été comme en hiver.

Campagnols: Plus petits que la musaraigne mais plus gros que les souris, ils sont tout aussi communs. Leur chair tendre est un vrai régal pour le palet.

Pigeons: Habitants de la ville, ils viennent parfois s’aventurer sur les territoires des Clans. Ils ont peut-être des ailes, mais sont si habitués à l’agitation qu’ils sont rarement sur leurs gardes, les rendant un peu plus simple à attraper.

Corbeau: Cet oiseau au sale caractère n’hésitera pas à user de ses serres si vous tentez de l’attaquer. Mais il est plutôt rare, en plus d’être difficile à capturer.

Merle et pie: Deux oiseaux semblables et bien dodus. Ces derniers sont assez vifs et moins habitués que les pigeons aux bruits environnants, les rendant bien moins facile à attraper.

Moineau, mésange, geai et rouge-gorge: De tous petits oiseaux. Ils seraient plus simples à chasser si leur taille n’était pas aussi ridicule. Ils se cachent souvent dans les buissons et peuvent se faufiler dans d’étroites cachettes, même en plein vol.

Faisan et poule: Proies plus rare apportée par les navigateurs en même temps que les chats. Elles sont très rarement en liberté, souvent protégées par les grillages des bipèdes. Apportez en un au camp, et c’est festin assuré.

Grenouille et crapaud: Le simple fait que ce Clan s’en nourrisse le rend victime de raillerie de ses voisins. Pourtant, ils sont plutôt communs et pas si mauvais que ça. Il suffit d’y goûter.

Truites, brochets et carassins: Les petits poissons communs de la rivière d’eau douce du Clan de l’Aube. Ils sont faciles à chasser lorsque l’on a le coup de patte.

Carpe, poisson-chat, silure: Des poissons bien plus imposants que les autres. Non seulement ils se défendent, glissent, mais en plus ils sont lourds. Les guerriers doivent souvent s’y mettre à deux pour les remonter, et en capturer un relève de l’exploit.

Saumons et autres poissons de mer: Ils ne les capturent pas, mais parfois, il viennent s’échouer entre les rochers sur la plage, ou il suffit d’aller les voler au marché…


Proies
Clan de l'Éclipse

Souris: Petites et habiles, elles sont tout de même des proies faciles, car un peu stupides. C’est sans doute pour cela que l’une des insultes les plus courantes est « cervelle de souris ». Ce sont les proies les plus communes, en été comme en hiver.

Campagnols: Plus petits que la musaraigne mais plus gros que les souris, ils sont tout aussi communs. Leur chair tendre est un vrai régal pour le palet.

Pigeons: Habitants de la ville, ils viennent parfois s’aventurer sur les territoires des Clans. Ils ont peut-être des ailes, mais sont si habitués à l’agitation qu’ils sont rarement sur leurs gardes, les rendant un peu plus simple à attraper.

Corbeau: Cet oiseau au sale caractère n’hésitera pas à user de ses serres si vous tentez de l’attaquer. Mais il est plutôt rare, en plus d’être difficile à capturer.

Merle et pie: Deux oiseaux semblables et bien dodus. Ces derniers sont assez vifs et moins habitués que les pigeons aux bruits environnants, les rendant bien moins facile à attraper.

Faucon et buse: Ces proies ne sont pas si rares que ça aux alentours du volcan. Cependant, les capturer relève du défi.

Crabes: Faciles à attraper mais difficiles à manger, ils sont souvent la proie du dernier recours.

Saumons et autres poissons de mer: Ils ne les capturent pas, mais parfois, il viennent s’échouer entre les rochers sur la plage, ou il suffit d’aller les voler au marché…

Rats: Assez communs sur les territoires du Clan du Crépuscule et de l’Éclipse, tenter de les manger est une très mauvaise idée, puisqu’ils sont souvent vecteurs de terribles maladies.


Prédateurs
Tous Clans confondus

Aigles: Ils sont la terreur des reines, puisqu’ils ne se gênent pas pour attraper les chatons lorsque ces derniers sortent de la pouponnière. Dans les temps difficiles, ils emportent parfois des petits chats adultes.

Raton-laveurs: Ennemi naturel des chats, il n’est pas réellement un prédateur dans le sens où il peut tuer les félins. Il vole cependant les proies, embête les chatons et aime se battre.

Renards: Ils sont assez rares car chassés par les bipèdes régulièrement, mais représentent un véritable danger pour les félins.

Blaireaux: Souvent tapis dans leur terrier, on les croise rarement. Mais quand cela arrive, ce n’est jamais bon signe. Leurs grandes griffes acérées sont terriblement destructrices.

Chiens: Rarement à l’état sauvage, ils sont surtout domestiques, vivant avec les bipèdes. Mais il leur arrive parfois de s’échapper ou de se balader en liberté, et ils adorent poursuivre les félins pour les secouer dans tous les sens et leur retirer leur vie qu’ils croient insignifiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://theskyclans.forumactif.com

Proies et Prédateurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Entre Prédateurs [PV Daestra]
» Nashville
» Prédateurs [Si Beau]
» Eléonore Sobieska - le renard & ses proies
» C'est ma proie ! [PV: Nuage de Fennec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC : The Sky Clans :: Prélude :: Promontoire-