RSS
RSS



 

 :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[EVENT] Assemblée #1

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 270
Date d'inscription : 07/04/2017
Maître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur




Sky
Maître du Jeu
Dim 15 Oct - 16:21
Event général.
Assemblée #1

Éclipse de Pluie est morte ! La rumeur court entre les clans et de chats en chat, le tonnerre gronde. L'Éclipse n'est plus. Voilà plusieurs mois qu'on avait pas entendu parler de la célèbre cheffe que personne n'a jamais vue en dehors de son propre clan. Rumeur ou vérité? Seul le clan de l'Éclipse le sait. Mais ce clan a d'autres préoccupations. Sans chef, une guerre intestine fait rage pour savoir qui gouvernera à présent. Les Aspirants sont trop jeunes, et même si Tigre des Sables assure pour l'instant la régence en attendant de désigner un nouveau chef, des humeurs de rébellion montent au sein du clan. Libérés du poids de la tyrannie de leur dirigeante, les plus faibles du clan en profitent pour partir, aller chercher des jours meilleurs au sein d'autres clans.

On dit que le clan de la Lune accueille qui veut sans vraiment se poser de questions, tandis que le clan du Soleil chasse le moindre intrus sans pitié. Les plus à craindre sont les géants du Crépuscule, dont on dit que le chef a sombré dans la paranoïa et a renforcé ses mesures de sécurité depuis la disparition brutale de son lieutenant. La rumeur enfle d'une guerre proche, et l'assemblée qui approche aura peut-être le pouvoir de débloquer la situation. Qui sait si demain se lèvera en paix, ou si le soleil sera rougi du sang des chats ?


La guerre fait rage au sein du clan de l'Éclipse. Nombreux sont les fuyards, et beaucoup demandent asile aux clans, même si certains les chassent sans façons. Le clan des Aurores Boréales a parlé, et les guérisseurs ont tous reçu le même message : "La traîtresse n'est plus, la division de l'île commence". Les guérisseurs et leurs chefs s'affolent, préparent des expéditions en urgence à l'Arbre du Ciel, espérant trouver réconfort et paroles sages auprès des anciens. La pleine lune approche, et les clans se préparent pour la grande assemblée au Vieux Temple. Avant que les quatre chefs se dressent au dessus des quatre colonnes, surplombant la cinquième brisée il y a longtemps par un orage, les clans se rassemblent, échangent les rumeurs, les potins, partagent un moment de détente, si c’est possible…


Assemblée #1
HORS RP

Bienvenue à l’Assemblée !

Les chats de tous les clans sont invités à se joindre à l’assemblée. Cependant ! Solitaires, Domestiques et membres de l’Éclipse ne sont pas invités, et s’ils viennent, ils seront probablement rejetés proprement hors du temple. Pas d’ordre pour poster, les chefs conviendrons ensemble du moment propice pour commencer l’assemblée. Tout ceux qui souhaitent participer pourront le faire directement à la suite de ce poste, mais attention ! Veillez à ne pas bloquer les autres, et attendez que plusieurs personnes aient posté afin de respecter la timeline rp de chacun et laisser la parole à tous !

Même si les temps sont durs, il n’est bien entendu pas question de laisser vos paroles dépasser vos pensées, et les querelles IRP ne devront en aucun cas déborder sur l’IRL.

Sky pourra intervenir de temps à autre pour récapituler les sujets évoqués, les rencontres de chacun, et les états d'esprits.

Sur ce, place à l’assemblée, et amusez-vous !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 01/09/2017
Guerrier de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Coeur d'Onyx
Guerrier de la Lune
Dim 15 Oct - 17:01


La pleine lune trônait fièrement au-dessus de leurs têtes. Et comme à toutes les pleines lunes, les quatre Clans de l'île se réunissaient à l'ancien temple afin d'y tenir une assemblée où étaient communiquées les dernières nouvelles. Le Clan du Soleil, le Clan de la Lune, le Clan de l'Aube et le Clan du Crépuscule étaient ainsi mêlés les uns aux autres sur l’îlot, qui avait abandonné son silence habituel pour s'habiller d'une animation toute particulière. Il y avait foule, et les bavardages étaient incessants. A première vue, l'ambiance était chaleureuse. Mais ce n'était malheureusement qu'un masque.

Cœur d'Onyx marchait gracieusement parmi les membres de tous les Clans, quelques uns de ses guerriers à sa suite. Son beau pelage noir ébène luisait à la lumière de la lune, et ses yeux gris si perçants étincelaient. Attirant quelques regards sur son passage, elle saluait d'un mouvement de la tête les quelques connaissances des autres Clans qu'elle croisait. La lieutenante s'était visiblement faite un nom dans les quatre lunes qui avaient suivi sa nomination.

La femelle finit par se diriger vers la colonne où Aurore de l'Espérance grimperait ensuite, les guerriers de la Lune se dispersant derrière elle. Elle s'assit au pied et promena son regard sur l'assemblée devant elle. Malgré les apparences, beaucoup de tensions régnaient. Les visages n'étaient pas sereins, et les discussions étaient sèches. Notamment celles avec son Clan. La rumeur que le Clan de la Lune acceptait tous ceux fuyant l'Eclipse s'était propagée comme une traînée de poudre. Depuis qu'il avait été su qu'Eclipse de Pluie était morte, c'était la débandade. Aurore de l'Espérance acceptait en effet les guerriers désireux de rejoindre son Clan. Et Cœur d'Onyx ne lui en voulait pas, tout comme elle ne la critiquait pas. Elle respectait au contraire la sagesse et la bienveillance de sa meneuse. Elle pensait qu'il était très courageux de sa part de recueillir ces chats. En revanche, cela voulait également dire qu'elle devait redoubler de prudence et de méfiance. Ces actes n'étaient pas sans conséquence ; le Clan de la Lune allait devoir faire face aux critiques et aux accusations des autres Clans. De plus, Cœur d'Onyx se devait de surveiller en permanence les nouveaux venus. Il serait naïf de croire que les réfugiés étaient tous remplis de bonne volonté. De plus, après les horreurs qu'ils avaient vécu, un accident pouvait vite arriver. Elle n'avait aucun préjugé sur personne, mais elle se préparait à toute éventualité. Mieux valait prévenir que guérir.

Elle soutenait le regard des détracteurs, et n'alimentait pas leur feu. Quand on lui évoquait la situation, elle ne faisait que rassurer et rediriger vers le futur discours d'Aurore de l'Espérance. La haine et la colère ne mèneraient à rien. Elle espérait simplement, secrètement, au fond d'elle, qu'Aurore de l'Espérance saurait gérer la situation et assumer ses décisions.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore de l'Espérance
Chef de la Lune
Mer 18 Oct - 13:28
Mon Clan déboulait dans le temple déjà bien rempli.

Comme à mon habitude, je m'étais mise vers le fond du groupe, m'assurant que nous ne perdions aucun ancien ou apprenti sur la route, veillant sur chacun de mes compagnons, et laissant Coeur d'Onyx mener. Elle était brave et courageuse, je savais qu'elle saurait faire face à n'importe quel danger. Intérieurement, j'étais assez heureuse, bientôt, mes chères petits atteindraient l'âge de devenir apprentis et j'espérais ainsi revoir mon cher fils d'ici quelques lunes. Avez-vous déjà été privé de votre chaton à peine né pendant 6 lunes? Je ne pense pas...

Tandis que le dernier apprenti, Nuage d'Automne qui était frêle et menu, entrait timidement pour rejoindre son mentor, j'allais m'installer à ma place, passant devant ma lieutenante qui, toujours fidèle à son poste, attendait déjà le début de l'assemblée.

M'asseyant sur ma colonne, je lissais rapidement le poil de ma tête d'une patte, regardant les chats en contrebas du coin de l'oeil.

Je vis tout de suite la froideur des félins des autres Clans envers ceux du miens et je savais pourquoi: Ils n'acceptaient pas l'idée que nous ayons recueilli des chats de l'Eclipse.

Suite à la mort d'Eclipse de Pluie, des félins de son clan, les plus faibles et ceux qui ne supportaient plus cette ambiance, en avaient profité pour fuir. Lorsqu'ils vinrent à mon Clan, je compris que ce groupe d'une dizaine de chats était désespéré. Certain avaient tout juste l'âge de passer apprentis, d'autres, chez les femelles, avaient ou attendaient des chatons... mais tous étaient épuisés et affamés.

J'avais encore du mal à croire qu'aucun Clan n'ait voulut en accepter quelques uns, ne serait-ce que les malades et les chatons! La plupart étaient blessés aussi, certaines blessures avaient peut-être même été donnés par le Crépuscule, apparement, Aurore des Âmes, plus que les autres, avait était bien cruel...

Je les aient donc recueilli et, bien que la majorité de mon Clan les avait accepté, je savais que certain ne se mêlaient jamais à eux. Mélodie Abyssale avait été l'une de celles m'ayant soutenue dans ma décision, elle avait de suite pris en charge les nouveaux arrivants. Cependant, un chaton était atteint de mal vert, il avait était contaminé par sa fratrie qui était morte pendant le voyage.

La brave guérisseuse l'avait alors pris à part sans pour autant négliger ses autres patients. Elle parvint à le sauver alors que sa vie se jouait à un fil, lui et tous les autres, au détriment de sa propre vie.

Je regardai avec nostalgie la place de la soigneuse vide, le Clan lui devait beaucoup et elle avait bien mérité sa place parmi les Aurores Boréales. Sans elle, Nuage d'Automne ne serait pas là ce soir.

Les yeux humides, je regardai le ciel au-dessus de moi, silencieuse, attendant et priant pour mon amie disparue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore des Flammes
Chef du Soleil
Jeu 19 Oct - 22:09
La lune était haute dans le ciel. Cercle blanc lacté sur un fond noir bleuté, accompagné de quelques constellations qui brillaient d’un éclat plus ou moins vif, la pleine lune trônait fièrement dans le ciel, prenant la place du soleil lorsque le ciel s’assombrissait. L’astre de la nuit était levé. Le museau levé vers le ciel, Aurore des Flammes observait l’astre lunaire assis sur le promontoire. Laissant son esprit errer, pensant aux esprits du passé, anciens comme nouveaux, aux ancêtres des clans, aux fondateurs. Il connaissait l’histoire de leurs ancêtres, mais il se demandait comment se passait la vie autrefois. Etait-elle pareille qu’aujourd’hui ? Ou bien avait-ce été complètement différent ? Diverses questions qui restaient sans réponse. Il avait beau regarder fixement les étoiles, la lune, ou même parfois les aurores boréales qui se manifestaient sur le continent, il ne trouvait aucune réponse. Mais il trouvait réconfortant d’observer le ciel. Cela apaisait ses doutes et ses angoisses, ainsi que ses colères passagères. Inspirant à fond l’air nocturne, il expira en fermant les yeux et en baissant la tête. En les rouvrant, il observait le clan en contrebas. L’heure du départ était proche. Ce soir avait lieu l’assemblée comme à chaque pleine lune, au Vieux Temple. Comme à chaque pleine lune, tous les clans – hormis l’Eclipse – se réunissaient en paix pour discuter de la pluie et du beau temps, et donner des nouvelles de chaque clan. Naissances, baptêmes, décès, cela donnait un aperçu de ce qui se passait dans chaque clan sans y être forcément. Seuls les apprentis en épreuve passaient dans chaque clan pendant une lune afin de devenir un guerrier aguerri. Mais ce soir risquait d’être fort différent. La rumeur disait qu’Eclipse de Pluie était morte. Ou en tout cas, disparue. Un tyran en moins sur cette île ne faisait pas de mal. Mais depuis, les Eclipsiens étaient agités. Libérés de la tyrannie de leur chef, certains avaient demandé asile aux clans. Le Crépuscule les avait chassé sans remord. Le Soleil n’en avait accepté aucun et s’était montré froid et non confiants envers les fuyards. L’on ne connaissait le choix de l’Aube, mais Aurore des Flammes laissait supposer qu’il n’avait accueilli personne non plus. Restait la Lune, ces cervelles de fleurs, qui les avaient accueillis à pattes ouvertes. Ridicules. Inconscients. Qu’ils ne viennent pas se plaindre s’ils obtiennent des problèmes avec ces traîtres sans nom. Ils ne récolteront que ce qu’ils auront semé.

Les félins choisis pour l’assemblée étaient rassemblés, prêts au départ. Descendant de son perchoir, Aurore des Flammes rejoignit le groupe. Tempête de Feu, Chauve-Souris, Tempête de Braises, Luciole des Prés, Fleur d’Amaryllis, Lychnis Délicat, Nuage d’Arbre et Nuage d’Orage. Les deux apprentis issus de la même fratrie trépignaient d’impatience. Il enviait leur gaieté. Pour lui et pour ses guerriers, l’assemblée sera on ne peut plus sérieuse. Les sujets de discussions risqueront d’être animés. Très, très, animés.

A son signal, le groupe se mit en route, traversant la forêt luxuriante d’un pas assuré tout en veillant à ce qu’aucun prédateur ne pointe le bout de son museau, mettant les apprentis au milieu du groupe pour plus de sécurité. Sortant de la forêt, ils longèrent la plage, leurs pattes s’enfonçant dans le sable frais. Passant à côté du territoire de l’Aube, il ne remarqua pas leur présence, ils ne devaient pas encore être partis. Mais il sentait que la Lune elle était déjà passé. Des empreintes olfactives et physiques étaient présentes sur le sol. Accélérant légèrement le pas, ses compagnons et lui-même finirent par arriver au Vieux Temple. Par chance, c’était marée basse et les félins n’auraient pas à nager afin de rejoindre le lieu de paix. Dans tous les cas, l’eau n’était jamais très profonde à cet endroit, il n’y avait donc pas de risque énorme. Enfin, encore fallait-il ne pas avoir peur de l’eau. Il jeta un coup d’œil discret à Tempête de Feu puis regarda à nouveau devant lui. Arrivant sur la terre ferme, il s’arrêta un instant à l’entrée du temple, laissant à ses guerriers et apprentis le temps de le rejoindre. Lorsque tout le monde fût arrivé, il se remit en route, pas assuré, posture droite, regard brûlant, comme à son habitude. Il se faufila parmi foule, laissant son clan se mêler aux autres, et se dirigea vers sa colonne, rendant des saluts respectueux en chemin. Cœur d’Onyx, la jeune lieutenante de la lune, était déjà à sa place au pied d’une des colonnes, où trônait Aurore de l’Espérance, elle aussi bien installée. Saluant la lieutenante noire, il continua jusqu’à son propre perchoir où il grimpa à l’aide de ses griffes et des muscles de ses pattes. Arrivant en haut, la respiration un peu plus forte due à l’effort, il se cambra sur ses pattes, queue haute et droite, balayant l’assemblée à moitié remplie en contrebas. Puis il s’assit, queue enroulée autour des pattes, attendant patiemment l’arrivée des autres clans. Il tourna la tête vers Aurore de l’Espérance qui elle observait le ciel. Cherchait-elle des réponses auprès de ses ancêtres ? Il l’ignorait. Tout comme il ignorait pour quelle raison elle avait décidé d’accueillir des membres un clan de traîtres. Ne souhaitant toutefois pas envenimer les choses dès le début de l’assemblée, il souffla, se détendit, puis prit la parole d’un ton assez fort pour que sa voisine l’entende depuis son pilier, situé à quelques longueurs de queue du sien.

- Salutations, Aurore de l’Espérance.

•••••••••••••••



The Ancient Magus Bride Coeur
On me dit que je suis fait de flammes. Mais mes flammes ne sont qu'a l'aurore de leur puissance.

Merci ma Feufeu d'amour Coeur
Aurore des Flammes vous enflamme d'un regard en #990000
Protective mother:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 21 Oct - 18:53
J'y croyais à peine : J'allais participer à l'Assemblée en tant que chef ! C'était un honneur pour moi, qui, quelques mois plus tôt, était encore lieutenante ! Tandis que le groupe qui devait partir à l'Assemblée de ce soir, je regardais le ciel étoilé au dessus de nos têtes, et je repensait à ma mère et à mon père, morts après ma naissance, alors que je n'étais qu'un petit chaton. Lorsque l'on est venu me prévenir que le groupe fut prêt, j'ai donné le signal et nous sommes partis à travers les arbres de la sombre forêt.

La lune surplombait la forêt, et j'avançais devant mon clan, en m'arrêtant parfois pour vérifier que nous ne perdions personne en route. Je pensais à la rumeur qui courait, comme quoi Éclipse de Pluie serait morte. De toute façon, on l'aurai découvert un jour ou l'autre et ça n'aurait rien changé. En arrivant au temple, je me dirigeais vers les colonnes pour rejoindre les chefs des autres clans. C'était ma première fois ici en tant que chef, et c'était très intimidant. Une fois devant la colonne ou je devais prendre place, je me rendis compte de l'effort qui allait être nécessaire pour monter au sommet. Je me hissais donc en haut du pilier et je voyais les chats des différents clans rassemblés devant moi. C'était assez haut, au moins 2 m de hauteur, et Aurore de l'Espérance et Aurore des Flammes étaient assis eux aussi sur des piliers, et je les saluais donc :
-Hum, B...Bonjour
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
Date d'inscription : 10/07/2017
Guerrier du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Tempête de Feu
Guerrier du Soleil
Dim 22 Oct - 18:05
Tempête de Feu marchait derrière Aurore des Flammes, qui dirigeait son Clan d'un pas soutenu. Ils étaient en route pour l'assemblée, au vieux temple. Le rouquin avait été choisi parmi tant d'autres pour y assister. Il avait perdu le compte des assemblées auxquelles il avait participé. C'était une compétition, lorsqu'il était apprenti. Savoir qui totaliserait le plus grand nombre d'assemblées. Le gagnant était certainement le plus fort et le plus valeureux. Mais ces jeux d'enfance étaient désormais bien loin. La naïveté et l’insouciance avaient laissé place à la dure réalité de l'état politique des Clans. Eclipse de Pluie était dite disparue. Morte. Enterrée. Laissant son Clan et les autres en proie à de grandes tensions. C'était avec la gorge serrée que le jeune guerrier suivait son chef. Bien qu'il ne l'avouerait jamais, même à lui-même, il avait peur. Peur de ce qui allait se passait ce soir-là.

Comme d'habitude, il laissa les autres le devancer au passage de l'eau. Il fixa les remous de l'océan tandis que tous le dépassaient sans lui porter attention. Ils avaient l'habitude. Tempête de Feu serra les dents ; il se sentait si faible, et il détestait ça. Finalement, après une grande inspiration, il traversa le banc en courant, éclaboussant les alentours, les yeux fermés avec force. Il rejoignit l'arrière du groupe, presque haletant, et continua sa marche vers les quatre colonnes qui se dressaient devant eux.

La Lune était déjà présente. Aurore de l'Espérance trônait déjà sur sa propre colonne, regardant le Clan du Soleil débouler à ses pieds. Tempête de Feu se demanda à quoi elle pouvait bien songer lorsqu'il la vit lever la tête vers les étoiles. On racontait qu'elle accueillait les félins fuyant le Clan de l'Eclipse et désireux de les rejoindre. Des anciens, des reines, des chatons, mais aussi des guerriers et des apprentis. Tempête de Feu resta immobile un instant, fixant la reine tigrée. A quoi pouvait-elle bien penser en acceptant tant de potentiels traîtres dans son propre Clan ? Avait-elle perdu toute notion de sécurité ? Avait-elle déjà oublié les horreurs de l'Eclipse ? Il ne comprenait pas. Il ne comprendrait probablement jamais.

Il soupira et se dirigea là où la plupart de ceux de son Clan s'étaient déjà assis. Il entrevit Cœur d'Onyx du coin de l’œil, la lieutenante de la Lune, assise au pied de la colonne de sa meneuse. Elle regardait droit devant elle, impassible. Il ne put s'empêcher de penser à quel point elle était belle.

Il choisit une place à l'avant. Assis, il se demanda si l'Aube et le Crépuscule allaient encore leur faire perdre leur temps pendant longtemps. A peine eut-il pensé ceci qu'Aurore Noire déboula sur l'ile, son Clan à sa suite. Les chats du Clan de l'Aube se dispersèrent parmi ceux du Soleil et de la Lune. Soudain, quelque chose lui rentra dedans. Le rouquin fit volte face, les oreilles plaquées en arrière, prêt à cracher. Mais c'était Chauve-Souris, qui leva brusquement la tête et parut surpris. Tempête de Feu se ravisa mais se crispa et le fixa froidement, attendant une excuse de sa part.

    - Ah... Hum... Désolé.


Le jeune guerrier secoua légèrement la tête, vexé, puis répondit un peu sèchement en le dévisageant de haut en bas :

    - Pf. Fais gaffe.


Il regarda le chartreux s'asseoir non loin et lever la tête vers Aurore des Flammes, qui avait pris place sur sa colonne et semblait parler avec Aurore de l'Espérance. Aurore Noire, la nouvelle cheffe de l'Aube, était également grimpée sur sa colonne. Elle ne semblait pas rassurée. Puis il entendit du remue-ménage à l'arrière et tourna la tête. Le Clan du Crépuscule arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef du Crépuscule
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore des Âmes
Chef du Crépuscule
Dim 22 Oct - 19:11
- Aurore des Âmes ? Il est l’heure.

Je regarde la lune se lever, haut dans le ciel. En effet, j’ai suffisamment attendu. Faire patienter les clans un peu plus longtemps serait un outrage aux Aurores Boréales, et je n’ai pas besoin de cela ces derniers temps. Quittant du regard le clan de mes ancêtres, j’inspectais une dernière fois le camp, et partis de l’entrée du camp, suivi de mes guerriers. Ce soir, j’avais pris seulement deux apprentis, parmi les plus vieux. Et surtout, n’ayant plus de Lieutenant, j’avais décidé de prendre avec moi Écaille de Salamandre, et quelques guerriers parmi mes plus forts. Nous passerions par les plages bordant les clans du Soleil et de l’Aube, même si j’aurais aimé faire le tour pas l’autre côté du lagon, sur le territoire de l’Éclipse. Mais je ne voulais pas risquer la vie de mes guerriers inutilement, et notre groupe n’était pas fait pour l’espionnage.

Comme je m’en doutais, les autres clans étaient déjà arrivés au lieu de rencontre, le Vieux Temple. Les quatre colonnes étendaient leurs ombres sur les chats assemblés en leur centre. La cinquième, brisée, rappelait à tous la trahison d’Éclipse. J’observais quelques instants la foule en contrebas, reniflais les odeurs mêlées de tous les clans. Tous. Y compris quelque part le fumet de l’Éclipse, empêtré dans celle de la Lune. Comme je le craignais, la Lune avait bien recueilli les chats de l’Éclipse. Traîtres. Ils n’étaient plus dignes du sang de nos ancêtres. Hautain, je donnais la directive à mes guerriers de pénétrer dans le sanctuaire. Sans dire bonjour à personne, je m’installais d’un bon puissant sur la colonne qui m’étais destinée, où Aurore d’une Étoile s’était assis avant moi.

Je ne comptais pas déclarer la guerre, mais s’il le fallait, je tuerais mes ennemis jusqu’aux derniers. Je défendrais mon clan, quoi qu’il m’en coûte. Mais pour l’instant, la guerre n’était pas déclarée, et même si j’étais passablement énervé par l’attitude dangereuse de la Lune, je n’offenserais pas mes ancêtres en ouvrant les hostilités. Je n’étais pas Éclipse, le félon. Je me décidais finalement à saluer Aurore des Flammes, qui était à ma droite. Je savais que lui serait probablement du même avis que moi, et je lisais l’incompréhension dans le regard de mes guerriers qui discutaient avec les guerriers de la Lune. Cette assemblée promettait d’être intéressante…


- Bonjour Aurore des Flammes. Tu es toujours d’accord pour que ma guérisseuse fasse un tour dans ton clan pour se fournir avant la saison des neiges ? Ton guérisseur pourra faire de même bien entendu.

Je regardais en direction du mâle roux, mais ma vision périphérique captais Aurore Noire, timidement installée sur son pilier. J’avais hâte de savoir ce que nous réservait ce nouveau chef, et je me demandais de quel côté elle allait se ranger, du mien, ou de celui d’Aurore de l’Espérance ? Qui vivra verra comme on dit.

•••••••••••••••




Spoiler:
 

Thème
Slurp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 136
Date d'inscription : 16/09/2017
Guérisseur du Crépuscule
Voir le profil de l'utilisateur




Écaille de Salamandre
Guérisseur du Crépuscule
Dim 22 Oct - 22:23
Ce jour là, Écaille de Salamandre ne fut pas tranquille, toute la journée elle avait guetté un signe du Clan des Aurores Boréales, quelque chose, n'importe quoi, en vain. Elle n'avait alors cessé de tourner en rond dans sa tanière, aller voir Aurore des Âmes pour au final repartir sans que rien ne se passe à part un échange de regards entre eux. La guérisseuse était terriblement nerveuse et pour cause, les dernières nouvelles n'étaient pas bonnes et elle craignait que la paix de l'île soit brisée ce soir là.

Lorsque la lune se leva et qu'il fut l'heure de se mettre en route, Écaille de Salamandre prit la tête du groupe avec son chef, consciente que lui aussi était inquiet et qu'il n'en menait pas plus large qu'elle. Le chemin se fit sans embûche mais dans un silence total et une tension évidente. Enfin ils arrivèrent non loin du Vieux Temple et s'arrêtèrent, Aurore des Âmes se faisant sûrement une idée de la situation qui les attendait. Les deux félins échangèrent un long regard qui en disait beaucoup. Il reflétait à la fois toute l'affection qu'ils se portaient l'un l'autre et toute l’inquiétude au sujet de cette Assemblée et de l'avenir du clan. Enfin, chacun regarda à nouveau au delà du Temple et le meneur du Crépuscule donna le signal. Les félins s'avancèrent donc et rejoignirent les autres chats déjà présents.

Écaille de Salamandre fit rapidement le tour et salua chaque chat qu'elle croisait d'un simple mouvement de tête. Elle qui d'ordinaire était si joviale, si avenante et qui demandait des nouvelles de tout le monde à tout le monde, fut ce soir là bien silencieuse. Cela dû en surprendre quelques uns. Aussi elle remarqua qu'elle était la seule guérisseuse présente et cela ne la rassura pas le moins du monde. A quatre, ils auraient pu maintenir la paix facilement, intervenir au nom du Clan des Aurores Boréales et raisonner les quatre clans si la réunion tournait mal. Mais à elle toute seule, pourrait-elle le faire ? Elle pourrait sans doute raisonner son chef et son clan, mais les autres ? La jeune chatte se mit à prier ardemment le Clan des Aurores Boréales, afin qu'elle ait leur soutien et qu'ils puissent éviter quelconque massacre en ces lieux sacrés et même par la suite.

Une fois son tour fait, la jeune guérisseuse vint s'asseoir au pied de la stèle où Aurore des Âmes s'était installé, à l'endroit où Fléau du Loup l'ancien lieutenant aurait dû s'asseoir, entourée rapidement par Nuage de Plume et Flèche de Cristal qui n'étaient jamais bien loin quand Écaille de Salamandre n'était pas au camp. Elle n'avait rien d'une lieutenante et n'avait sans doute rien à faire à cette place mais elle était le plus grand soutien d'Aurore des Âmes ces derniers temps, et il lui semblait tout à fait normal de se mettre à son côté.

Les quatre clans étaient réunis, tous parlaient dans cette ambiance méfiante et malsaine. Chaque chat commençait à s'agiter en regardant les quatre chefs réunis sur les colonnes. Écaille de Salamandre chercha des yeux les membres de son clan et dés qu'elle put en trouver un et croiser son regard elle le suppliait silencieusement de ne rien faire qui puisse déclencher une guerre.

Le pelage de la jeune chatte brillait légèrement sous la lune, et elle regarda une nouvelle fois le ciel en quête d'une réponse, d'un signe.

Écaille de Salamandre murmura une prière que seuls les deux félins qui l'entouraient et peut-être son chef entendirent.

"Clan des Aurores Boréales, vous nos chers ancêtres, évitez-nous un chaos sans nom, je vous en prie. Si vous veillez réellement sur nous, épargnez-nous le sang d'innocents..."

•••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Lun 23 Oct - 17:15
Une tension, c’était ce qui était palpable dans l’air actuellement, une tension qui n’était pas sur le point de s’atténuer. C’est le jour de l’assemblé, le chef du clan du soleil avait formé un petit groupe de guerriers et d’apprentis pour l’accompagner. Elle en faisait partie, après tout, elle était la lieutenante du clan maintenant. La nuit était sur le point de tomber, la pleine lune faisait danser ses rayons d’argents à travers les feuilles des arbres de la forêt, il était l’heure de partir. Aux côtés d’Aurore des flammes se tenaient Tempête de Feu, Chauve-souris, Tempête de Braises, Luciole des Prés, Fleur d’Amaryllis, Nuage d’Arbre et Nuage d’Orage, ils avaient tous mérité leurs places à cette assemblée. La jeune chatte aux yeux d’émeraude était un peu tendue elle aussi, elle qui avait l’habitude d’être si calme. Elle ne savait pas si elle était joyeuse ou stressée, c’était sa première assemblée en tant que lieutenant, personne ne s’était vraiment attendue à cette décision, elle avait surement été la chatte la plus surprise de la décision du chef de clan, peut-être était-ce dût à ce sauvetage de chatons ? Elle n‘en savait rien, ce qu’elle savait en revanche c’était que désormais elle était la lieutenante et qu’elle ferait le plus d’efforts possible pour mener sa tâche à bien. La cheffe du clan de l’éclipse était morte et certains membres de ce clan avaient choisis d’aller se réfugier chez les autres, nous n’en avions accepté aucun, nous ne savions pas ce qui pouvait passer par la tête d’un de ces chats, rien n’était jamais certain avec eux, nous ne pourrions pas supporter de pertes de guerriers à cause d’un ennemi que l’on aurait accepté dans nos rang… en revanche le clan de la Lune avait recueillie un bon nombre de chats, ils ne réfléchissait pas, ils ont le cœur sur la patte disaient-ils, la chatte dorée pensait surtout que c’était une décision irréfléchie .

Le grand chat roux sonna le signal de départ, la jeune chatte dorée vint se placer à ses côtés regardant de temps à autre en arrière pour savoir si tout le monde répondait à l’appel. La forêt dense était toujours très agréable à traverser de nuit, on pouvait entendre le hululement d’un hibou dans un arbre et le vent chantait à travers les feuilles des arbres. Le temps passa anormalement rapidement, ils arrivèrent bien vite sur le territoire du clan de l’Aube, puis peu de temps après on pouvait apercevoir la silhouette sombre le temple se dessiner.

Le chef du clan du soleil, après avoir salué les autres chats déjà présent, s’installa sur son pilier ; elle fit de même et se positionna à sa nouvelle place attendant que le clan du crépuscule finisse enfin par arriver. Une silhouette se dessina dans la nuit, puis deux, puis trois, le clan du crépuscule était présent et l’assemblé ne devait normalement pas tarder à débuter. Elle priait le clan des Aurores Boréales pour que cette assemblée se passe sans acro entre les clans, surtout avec celui de la Lune. Elle attendait qu’un des chefs décide de commencer l’assemblé ou que quelqu’un vienne pour lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore de l'Espérance
Chef de la Lune
Lun 23 Oct - 19:11
Lorsqu'il arriva, je fus soulagée de voir qu'Aurore des Flammes n'avait peut-être pas perdu tout sa sagesse. Il me salua poliment, comme il le faisait déjà à chaque fois que l'on se croisait, même si je savais qu'il n'approuvait pas ma décision d'accueillir les chats de l'Eclipse.

"Salutation Aurore des Flammes."

Lui rendis-je donc en inclinant ma tête, détachant un court instant mon regard des étoiles, puis, je m'y replongeai. J'étais, bien que je ne le laissai pas paraître, assez stressée. Et si les autres Clans décidaient de s'attaquer à mes nouveaux membres? Même si le meneur du Soleil semblait toujours aussi pacifique et poli qu'auparavant, peut-être ne l'était-il plus tant que cela dans le fond. Et si Aurore des Âmes, lui, attaquait? Tant de questions... Cependant, je me devais de me ressaisir.

Mon regard se détacha à nouveau de nos ancêtres lors de l'arrivée d'Aurore Noire. L'ancienne lieutenante était fébrile et peu rassurée, elle avait même du mal à nous saluer sans bégayer. Il fallait la comprendre, c'était sa première assemblée en tant que chef... Je me souviens moi-même de ma première. Il n'y avait à l'époque que des anciens chefs et j'étais le sang neuf, impressionné et intimidé par ces grands guerriers, tandis qu'Aurore des Flammes et Aurore des Âmes n'étaient encore que guerriers ou lieutenants. Aujourd'hui, j'étais la plus ancienne des quatre chefs, appuyant un peu plus ma réputation de sage, pour ma grande fierté. Bien que je me doutais que ces derniers temps, cette réputation devait être en péril.

Souriant chaleureusement à la nouvelle venue, je lui parlai avec douceur et compassion.

"Salutation et n'ai crainte, nous sommes tous passés par là, je suis sûre que ta première assemblée en tant que chef se passera à merveille, je suis également désolée que tu doives devenir chef si jeune..."

Je lui fis ensuite un ronronnement amical, tenant vraiment à la rassurer.

Arriva ensuite Aurore des Âmes. Je remarquai qu'il se contentait de saluer Aurore des Flammes uniquement pour ensuite aborder un sujet qui leur était interne, une permission pour que la guérisseuse du Crépuscule puisse parcourir le territoire du Soleil, il en parlait comme si ils étaient de bons amis, bien que le respect entre chef était toujours présent. Je me crispai alors, ayant un mauvais pressentiment. Le meneur aux yeux violet accorda à peine un regard à la meneuse de l'Aube et pas un seul en ma direction. J'accordai une silencieuse prière à nos ancêtres pour que je fasse preuve que de paranoïa.

Puis, une fois ceci fait, j'observai la situation autour de moi. Les meneurs du Crépuscule et du Soleil discutant ensembles, l'Aube ayant une nouvelle chef peu assuré -ce que je trouvai normal pour ses débuts- et au niveau des guerriers, il n'y avait plus de lieutenant nulle part que chez moi, cependant, Écaille de Salamandre, la guérisseuse du Crépuscule, se tenait à l'ancienne place de Fléau du Loup, le lieutenant probablement décédé. Aurore des Âmes aurait-il tant besoin du soutien de sa guérisseuse? Cette guérisseuse était également la seule présente. Puis, pour les guerriers en eux-mêmes, il n'y avait pas de changements notables, comme à chaque assemblée. Cependant, les membres du Crépuscule parlant avec mes félins semblaient perplexe, ceux du Soleil semblaient, pour beaucoup, plus méprisants et ceux de l'Aube semblaient agir de manière neutre.

Je soupirai donc discrètement, espérant que mes décisions n'auraient pas de mauvaises répercussions sur mes guerriers, anciens et apprentis.

Puis, me levant finalement, je décidai, étant la première arrivée, de lancer l'appel qui commencerait l'Assemblée. Une fois ceci fait, je cherchai mes mots et commençai. Je préférai ne pas commencer par les sujets qui fâchent.

"Bonsoir à tous et bienvenue à cette nouvelle Assemblée. J'aimerai rapidement commencer. Le Clan de la Lune se porte à merveille et compte à présent de nouveaux guerriers et apprentis dans ces rangs, tel que Brise d’Été, Plume Éternelle, Nuit Étoilée et Tornade de Pétales, au niveau des apprentis, seul Nuage d'Automne est présent, cependant, ont également rejoint ce rang Nuage de Sauterelle, Nuage de Tournesol et Nuage de Colombe. Et nous avons également eu quelques naissances, telles que celles de Petite Lumière et Patte de Loutre."  

Je savais ce qu'ils pensaient. Ce qu'ils se demandaient: "Combien d'entre eux sont-ils des traîtres de l'Eclipse?". Sans rien ajouter, je me tournai vers les autres meneurs, attendant de voir quel serait le prochain à prendre la parole, et qui aborderait le sujet qui fâche, qui pourrait nous provoquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore des Flammes
Chef du Soleil
Mar 24 Oct - 21:07
Grimpé sur son pilier attitré, Aurore des Flammes salua Aurore de l’Espérance qui lui rendit son salut courtoisement, inclinant la tête. L’arrivée d’Aurore Noire permit au félin roux et blanc de se concentrer sur autre chose que la chef Lunaire. Se hissant sur son propre pilier, on sentait lé fébrilité et le stress de la jeune nominée. Cela ne faisait pas longtemps qu’elle était chef et c’était sa première assemblée en tant que telle. Elle salua les deux meneurs déjà présents.

-Hum, B...Bonjour

La femelle ébène devait posséder une vingtaine de lunes de moins que le meneur du Soleil. Elle était encore assez jeune, tout comme la lieutenante de la Lune, Cœur d’Onyx. Aurore de l’Espérance souri chaleureusement à la femelle.

"Salutation et n'ai crainte, nous sommes tous passés par là, je suis sûre que ta première assemblée en tant que chef se passera à merveille, je suis également désolée que tu doives devenir chef si jeune..."

Un sourire rassurant se dessina également sur le visage du matou bicolore.

- Bien le bonsoir Aurore Noire. Bienvenue à l’assemblée des clans en tant que Chef de l’Aube.

Il inclina la tête vers elle puis observa les chats en contrebas. Lychnis Délicat, sa lieutenante, s’était installée au pied du pilier. L’espace du Vieux Temple commençait à bien se remplir. Les clans s’étaient mélangés et on voyait que certains essayaient d’obtenir des informations sur les guerriers de la Lune, afin de savoir pourquoi ils avaient acceptés, et deviner qui appartenait à quel clan. Lune, ou Eclipse ? Même si rien physiquement ne les distinguait, l’odeur de leur précédent clan devait encore leur coller à la peau.

Le Clan du Crépuscule finit par arriver, le grand mâle calico à sa tête. De son perchoir, le félin roux et blanc observa les nouveaux arrivants ainsi qu’Aurore des Âmes qui se dirigea sans attendre vers sa colonne, où il s’y élança d’un bond puissant. Sa guérisseuse, Ecaille de Salamandre, s’installa à son pied, à la place de Fléau du Loup. Le lieutenant était-il décédé ? N’y avait-il aucun remplaçant ? Le géant au pelage tricolore accosta Flammes.

- Bonjour Aurore des Flammes. Tu es toujours d’accord pour que ma guérisseuse fasse un tour dans ton clan pour se fournir avant la saison des neiges ? Ton guérisseur pourra faire de même bien entendu.

- Bonsoir Aurore des Âmes. Bien entendu, il n’y a aucun problème, Ecaille de Salamandre est la bienvenue sur mon territoire. Mes guerriers sont au courant, et j’ai d’ailleurs croisé ta guérisseuse à la frontière il y a peu, je lui ai confirmé son avis de passage. Je te remercie de bien vouloir faire de même avec mon guérisseur. Il nous faut nous entraider tant qu’il en est possible, avant que la neige ou le froid ne détruise tout.

Et aussi tant que l’Eclipse n’était pas une menace… Qui sait quand les choses se mettront à bouger dans ce clan loin de tout ? Le lieutenant n’était-il pas censé remplacer Eclipse de Pluie ? Il ignorait totalement leur fonctionnement. La chef de la Lune finit par se lever pour débuter l’assemblée, prenant la parole.

"Bonsoir à tous et bienvenue à cette nouvelle Assemblée. J'aimerai rapidement commencer. Le Clan de la Lune se porte à merveille et compte à présent de nouveaux guerriers et apprentis dans ces rangs, tel que Brise d’Été, Plume Éternelle, Nuit Étoilée et Tornade de Pétales, au niveau des apprentis, seul Nuage d'Automne est présent, cependant, ont également rejoint ce rang Nuage de Sauterelle, Nuage de Tournesol et Nuage de Colombe. Et nous avons également eu quelques naissances, telles que celles de Petite Lumière et Patte de Loutre."  

Huit nominations. Ça faisait beaucoup en une lune non ? A moins que les guerriers et nouveaux apprentis étaient du même âge. Il était certain qu’il y avait des Eclipsiens dans le tas. Aurore des Flammes se leva à son tour, prêt à faire son discours.

- Eh bien, le Clan de la Lune a eu beaucoup de nominations cette dernière lune. Nous n’en avons pas eu autant hélas. Dit-il en rigolant légèrement, suivit par quelques félins dans l’assemblée. Le Clan du Soleil se porte très bien également. Nous nous préparons à l’arrivée de la mauvaise saison en réalisant des réserves. Nuage d’Arbre et Nuage d’Orage ont rejoint la tanière des apprentis il y a peu, Miel de Sapin et Lion Noir ont quant à eux rejoint le rang de guerriers ! Nous aurons certainement de nouveaux apprentis d’ici la prochaine lune. Aucune naissance. Je tenais à avertir les chefs et guérisseurs présents que j’ai accepté le passage d’Ecaille de Salamandre sur mon territoire afin qu’elle prenne les plantes dont elle a besoin se trouvant sur nos terres. J’accepte toujours le passage des autres guérisseurs de clans, mais merci de me prévenir de votre venue avant. Cela vaut également pour mon guérisseur, Mélodie du Chevreuil, qui devra récolter quelques plantes manquantes sur vos terres comme à chaque saison des feuilles mortes.

Il se rassit, marquant la fin de son discours, et tournant la tête vers les deux chefs restants afin de voir qui prendra la parole en premier entre Aurore Noire et Aurore des Âmes. Si l’on faisait par ordre d’arrivée, Aurore Noire devrait passer en première. Mais il n’était pas sûr qu’Aurore des Âmes la laisse passer devant.

•••••••••••••••



The Ancient Magus Bride Coeur
On me dit que je suis fait de flammes. Mais mes flammes ne sont qu'a l'aurore de leur puissance.

Merci ma Feufeu d'amour Coeur
Aurore des Flammes vous enflamme d'un regard en #990000
Protective mother:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/10/2017
Guerrier de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Plume Chimérique
Guerrier de la Lune
Mer 25 Oct - 22:32
La pleine lune flottait tranquillement dans le ciel nocturne, entourée de ses milliers d’étoiles toutes plus brillantes les unes que les autres. En route pour le Vieux Temple où se déroulerait l’assemblée réunissant les quatre clans, Cœur d’Onyx, la lieutenante et la sœur de Plume Chimérique, menait le groupe. Aurore de l’Espérance restait à l’arrière pour éviter de semer quiconque. Cheminant aux côtés de sa sœur bien aimée, ils finirent par arriver au temple sans encombre, traversant la bande d’eau qui séparait l’île du temple, pataugeant dans l’eau peu profonde. Se séparant de sa sœur au pelage ébène qui alla s’installer au pied de sa colonne, le matou tricolore au visage à moitié charbon alla s’installer non loin de ses camarades et de sa chef. Il n’aimait pas trop s’éloigner, et sa timidité ne l’engageait pas à aller vers les autres. S’ils voulaient parler, ils n’avaient qu’à venir eux-mêmes. L’ambiance fut un peu plus animée et tendue lorsque les autres clans arrivèrent. Beaucoup posaient des questions sur les chats anciennement de l’Eclipse. Il comprenait leur désarroi et leur curiosité. Lui-même se demandait parfois si c’était une bonne idée de les accueillir. Mais d’un autre côté, libérés du joug d’Eclipse de Pluie, ils avaient enfin eu le courage de partir et de chercher refuge ailleurs. Apparemment, le Clan de la Lune était le seul à avoir fait portes ouvertes. S’il avait été à leur place, il aurait été ravi de pouvoir trouver refuge chez d’autres félins. Pour le moment ceux ayant rejoint le clan étaient calmes et reconnaissants. Il espérait fortement que s’ils resteront à la lune, ils plaideront allégeance à Aurore de l’Espérance. C’était une meneuse sage et juste. Elle méritait leur respect. Le respect de tous. Elle était courageuse d’avoir accepté ses anciens ennemis en son clan. Il fallait juste espérer qu’il n’y aurait aucuns soucis avec eux. Si cela venait à tourner mal, il serait prêt à défendre son clan au péril de sa vie.

Lorsque tout le monde fut arrivé, les chefs discutèrent un peu du haut de leurs perchoirs puis Aurore de l’Espérance commença l’assemblée. Ecoutant ce qu’elle disait, il observa en même temps Aurore des Âmes. Il avait toujours trouvé ce matou impressionnant. De par son statut bien évidemment, de par sa taille, et de son pelage calico. Rare étaient les mâles au pelage tricolore comme lui... ou comme le sien. Lui aussi avait presque la moitié du visage entièrement noir. Mais pas le corps, contrairement à Plume Chimérique. Il sortit de ses pensées avec le discours d’Aurore des Flammes qui fit remarquer le nombre impressionnant de baptêmes dans la Lune, faisant surement sous-entendre qu’il y avait des membres de l’Eclipse chez eux. Bah, ce n’était pas une nouveauté, cela faisait un moment que la rumeur s’était répandue. Il fit ensuite remarqué qu’il autorisait comme d’habitude le passage des guérisseurs sur son territoire si les autres clans faisaient de même avec le sien. Chimère regarda tristement la place vide de Mélodie Abyssale. La guérisseuse était partie sans laisser de successeur, et le clan se retrouvait démuni.

•••••••••••••••


The Ancient Magus Bride <3

Version dessin:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef du Crépuscule
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore des Âmes
Chef du Crépuscule
Sam 6 Jan - 1:13
La réponse d’Aurore des Flammes ne me surprit pas, il était généralement de nature conciliante, et nous n’avions jamais eu de rapports difficiles. Son commentaire à propos du froid qui détruirait tout me fis sourire. J’étais convaincu que le froid ne serais pas la seule chose qui serait susceptible de détruire les clans. La guerre était proche, et nous le sentions tous. Je m’estimais le plus réaliste quant à la situation dans laquelle nous plongeais la mort d’Éclipse de Pluie.

Aurore de l’Espérance, manifestement agitée, se dépêcha d’annoncer l’ouverture de l’assemblée, et je ne fus pas surpris lorsqu’elle annonça pas moins de huit passage de grade. Si elle voulait accueillir toute l’Éclipse, pourquoi ne pas déménager tout son clan directement dans l’usine abandonnée ? Après tout, quitte à devenir le clan de l’Éclipse, pourquoi ne pas laisser son territoire fleuri à ceux qui en avaient besoin ? Je laissais mes pensées vagabonder en écoutant Aurore des Flammes dresser un portrait plutôt réaliste de la situation de n’importe quel clan. Réserves pour la saison des neiges, quelques passages de grades, mais rien d’aussi extravagant que la Lune. Il parla du passage des guérisseurs, toujours un gage de fraternité entre les clans. Rien de bien extraordinaire. Je retins un bâillement, par respect pour mon confrère et aussi parce que j’étais déjà à moitié affalé sur la colonne que j’occupais afin de ne pas me tordre le cou pour observer mes homologues et leurs guerriers. Comme à mon habitude, j’étais allongé, la tête bien droite dans une posture digne des grands fauves, et ma tête était pourtant au même niveau que les autres chefs qui eux étaient assis.

Je fus un instant déconcentré par le regard d’un guerrier parmi la foule. Je ne l’avais jamais vu auparavant, mais celui-ci me dévisageait comme si j’avais une souris sur la tête. Je reniflais, et l’observais à mon tour. Son pelage était étrangement ressemblant au mien, mais si sa couleur calicot couvrait la moitié de son corps, l’autre partie était plutôt comme celle d’un chat noir et blanc. On aurait pu le couper en deux, et il aurait donné deux chats totalement différents. Voilà qui était particulier. La couleur de ses yeux aussi était étrange, l’un d’un joli vert émeraude, l’autre d’un bleu tirant sur le violet. Le même genre de violet que mes prunelles. Nous aurions pu naître de la même portée tellement la ressemblance était frappante ! Cependant, lorsque l’on regardait d’un peu plus près, on voyais que des poils crème se mêlaient à son roux, et son blanc. Discrets, mais néanmoins présents. Et puis, il n’atteindrait jamais ma carrure de géant. Il était suffisamment près pour que je puisse capter son odeur et comprendre que le mâle venait de la Lune. Je posais mon regard sur ma guérisseuse et la vis en train d’observer le même mâle. Je souris. Le guerrier détourna les yeux, et je fus distrait par la suite de l’assemblée.

Enfin, ma curiosité allait être satisfaite. Après la tirade du mâle, Aurore Noire allait parler.


- Hmm, c-concernant le clan de l’Aube...Tout va très bien. La rivière nous apporte encore tout ses bienfaits, mais nous redoutons comme toujours le gel de l’hiver, et la crue qui suivra. Nous aussi avons eu quelques passages de grades, notamment Nuage des Cieux qui est devenue Lune de Cieux, et Petite Perle qui deviens Nuage de Perle. Euh...Nous acceptons bien entendu le passage des guérisseurs sur le territoire et Crâne Dur m’as informée qu’il souhaitait lui aussi faire sa tournée annuelle afin de se fournir en plantes. Il souhaite aussi vous informer qu’une prochaine réunion des guérisseurs aura lieu, lors de la nouvelle lune, comme le souhaitent les Aurores Boréales.

La meneuse hésitait, bredouillait parfois et cherchait constamment le regard de son Lieutenant et l’approbation dans le notre. Je souris en repensant à ma première assemblée. Jamais je n’aurais eu l’air aussi gourde, aussi...faible. Mais même si mon sourire de façade cachait un rictus de pitié, je comprenais la gamine. Elle était bien plus jeune que nous autres, et elle n’avais été nommée chef que très récemment. Déjà, elle avait réussi à débiter son discours sans trop s’emmêler les pattes,c’était plutôt louable. Attendant qu’elle ai terminé avec les discours habituels, je me redressais quand vint mon tour. Ma colère avait cédé place à l’ennui et j’étais maintenant dédaigneux en sentant l’odeur de l’Éclipse, cette odeur que je connaissais si bien et qui collait à mes frontières comme une tique à un ancien, se déplacer librement dans le temple des Ancêtres. Je repérais quelques félins de l’Éclipse qui se déplaçaient parmi les lunaires, leur collant aux pattes et restant à l’écart des chats de mon clan. Je posais un regard de conquérant sur l’assemblée, et commençais à parler.

- Je ne peux pas dire que je suis surpris par les paroles d’Aurore de l’Espérance. Je vous félicite pour vos passages de grades, même si pour cela vous avez probablement laissé votre clan en pâture à l’ennemi. De notre côté, le clan du Crépuscule se porte bien, et nous ne manquons pas de proies. La prochaine saison s’annonce dure, mais pas plus que d’habitude, et je sais que notre guérisseuse nous évitera le pire. Les guérisseurs des autres clans sont bien entendu autorisés à venir chercher des plantes chez nous, mais ils devront se présenter à une patrouille et se laisser escorter par eux dans leur recherche. S’ils refusent de se plier à la volonté de notre patrouille, ils devront aller chercher leurs plantes ailleurs.

Je ménageais un léger temps de pause, conscient que ma déclaration manifestait de ma vigilance quant aux incursions alliées sur mon territoire. Cependant, avant que les chats ne puissent réagir et commenter, j’enchaînais avec la discussion pour laquelle je m’étais déplacé ce soir :

- Concernant les désertions dont parlent les rumeurs...Sachez que tout mâle ou femelle appartenant à l’Éclipse sera pourchassé s’il traverse nos frontière, et ce sans jugement préalable. A l’exception des femelles pleines et des chatons accompagnés de leur mère, tout chat de l’Éclipse traversant notre frontière sera exécuté. Concernant les femelles pleines, les chatons et leur mère, ils seront escortés au camp et soignés comme s'ils étaient des nôtres, mais il seront alors considérés comme des prisonniers, et seront escortés à la frontière avec l’Éclipse ou en territoire neutre dès que leur état sera jugé acceptable par ma guérisseuse, Écaille de Salamandre, ici présente. Tout chat précédemment accueilli se présentant à nouveau sur notre territoire sera considéré comme les autres membres de l’Éclipse et abattu.

Je laissais planer mes dernières paroles, et me rallongeais sur la colonne, attentif aux réactions des clans, mais surtout des chefs. Je me délectais par avance de la chasse qui s’annonçait. Mais si mes yeux flamboyaient, mon ton et mon visage étaient graves. Une guerre approchait.


[HRP : Vous pouvez à présent poster à la suite votre second tour. Le clan de l'Aube est peu représenté ici, mais le staff se chargera de le PNJiser en respectant les personnages présents. Désolée d'avance si j'ai l'air méchant il est 1h du mat et j'ai presque 5h de train dans les pattes ^^' S'il y a des trucs qui vous dérangent, hésitez pas à me le faire savoir, je mord pas (sauf à 1h du matin quand j'ai 5h de train dans les pattes).]

•••••••••••••••




Spoiler:
 

Thème
Slurp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore de l'Espérance
Chef de la Lune
Sam 6 Jan - 2:49
Mes poils se hérissèrent sur mon échine aux premières paroles d'Aurore des Âmes. Pourquoi fallait-il qu'il nous provoque juste parce que, contrairement à lui, nous n'avions pas un cœur de renard?! Par le Clan des Aurores Boréales! Je savais que le meneur était parfaitement apte à faire preuve de justice, quand il le voulait, bien que ce fut plus le domaine d'Aurore des Flammes, mais parfois, il pouvait vraiment agir comme une cervelle de souris! Enfin, prenant une grande inspiration, je m'efforçais de garder mon calme, je devais représenter la sagesse, ou du moins, essayer, c'était le rôle que je m'était attribué, être pacifiste et sage, et éviter toute forme de guerre... j'allais donc reprendre, de la manière la plus calme possible, lorsqu'il me coupa l'herbe sous les pattes.

"Concernant les désertions dont parlent les rumeurs...Sachez que tout mâle ou femelle appartenant à l’Éclipse sera pourchassé s’il traverse nos frontière, et ce sans jugement préalable. A l’exception des femelles pleines et des chatons accompagnés de leur mère, tout chat de l’Éclipse traversant notre frontière sera exécuté. Concernant les femelles pleines, les chatons et leur mère, ils seront escortés au camp et soignés comme s'ils étaient des nôtres, mais il seront alors considérés comme des prisonniers, et seront escortés à la frontière avec l’Éclipse ou en territoire neutre dès que leur état sera jugé acceptable par ma guérisseuse, Écaille de Salamandre, ici présente. Tout chat précédemment accueilli se présentant à nouveau sur notre territoire sera considéré comme les autres membres de l’Éclipse et abattu."

Cette fois, je ne pu m'en empêcher. Mon regard glissa vers Nuage d'Automne qui, au milieu de quelques autres apprentis, éloigné de ceux du Crépuscule cependant, tremblait comme une feuille face à la déclaration d'Aurore des Âmes. Il n'était pas le seul. Si certains réfugiés de l'Eclipse montraient les crocs et sortaient les griffes, bien qu'étant assez intelligents pour rester à leur place, d'autres tremblaient également et échangeaient des regards inquiets. Pourquoi Aurore des Âmes ne pouvait-il pas voir qu'il s'agissait de chats comme les autres, dans le fond?! Je me levai donc, regardant le chef adverse droit dans les yeux, mes prunelles vairons lançant des éclairs et mes poils se hérissant de nouveau sur mon échine. Si j'étais bien décidée à respecter la trêve mieux que personne, cela ne m'empêcherait pas de défendre mon Clan coûte que coûte et, qu'Aurore des Âmes le veuille ou non, les réfugiés de l'Eclipse faisaient partis de mon Clan.

"Je te trouve bien injuste. Les réfugiés de l'Eclipse présents ici m'ont prouvé qu'ils étaient dignes de rejoindre mes rangs, je ne vois pas pourquoi tu les traiterait différemment des autres chats de Clan. Ils sont fait de sang rouge et de poils, comme toi et moi. Et ne fait pas ton clément parce que tu n'égorgeras pas directement les reines et leurs chatons, les renvoyer sur leur terres où on veut les égorger vif ou en territoires neutres où ils seront incapables de subvenir à leur besoins, c'est les envoyer à la mort, de manière lente et cruelle qui plus est. Ne te souviens-tu pas de ce que dit le Code du Guerrier? "Ne jamais laisser un chaton dans le besoin, quelques soient ses origines." Je te demanderai donc d'amener tous les réfugiés que tu trouveras sur MES frontières, sans leur faire le moindre mal. Je saurai te rendre ce service. Appelle mon Clan de dépotoir à Eclipsiens ou je ne sais quoi, si cela te chante, mais moi, je ne laisserai pas passer une telle injustice!"

Je ne pu m'empêcher de feuler à la fin de ma tirade, mes yeux réduits à deux petites fentes, tandis que je montrais les crocs, un léger grondement montant dans ma gorge. Nos ancêtres devaient très certainement désapprouver ce comportement, je n'en étais également pas très fière, aussi, m'efforçai-je   de me calmer, me rasseyant, les poils de mon échine restant cependant hérissés et mes pupilles toujours sous la forme de fentes, le regard féroce.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 136
Date d'inscription : 16/09/2017
Guérisseur du Crépuscule
Voir le profil de l'utilisateur




Écaille de Salamandre
Guérisseur du Crépuscule
Sam 6 Jan - 18:35
Lorsque l'Assemblée commença réellement, Écaille de Salamandre retint son souffle. Elle avait un mauvais pressentiment et cela la rendait nerveuse, cependant elle se tenait tranquille et gardait une apparence calme. Peut-être que tout irait bien ? Qu'elle s'inquiétait pour rien ?

Aurore de l'Espérance commença la première, elle faisait état de son clan, taisant un quelconque lien avec les chats réfugiés. Écaille de Salamandre admirait Aurore de l'Espérance, c'était une chatte sage et juste mais beaucoup trop gentille. La jeune guérisseuse ne jugeait pas l'acte de la chef de la Lune, après tout qui était-elle pour en juger ? La seule chose qui la préoccupait dans le fait qu'Aurore de l'Espérance accueille les anciens félins de l'Eclipse était que parmi eux se cachaient peut-être des traîtres, des chats qui attendraient dans l'ombre une occasion pour tous nous détruire, des chats qui ne croyaient nullement au clan des Aurores Boréales et qui n'y croiraient jamais.

Aurore des Flammes suivit ensuite, il commença son discours avec une légère pique à l'attention du Clan de la Lune, ce qui fit rire certains félins, mais certainement pas les concernés. Écaille de Salamandre épiait avec une extrême vigilance les faits et gestes de chacun. Le grand félin roux énuméra les baptêmes de guerriers et d'apprentis qui avaient eu lieu en son camp et parla du passage des guérisseurs sur son territoire, rien de méchant. La jeune chatte calicot avait la nette impression que les chefs évitaient soigneusement le sujet qui les taraudait, cependant elle doutait que Aurore des Âmes en fasse autant, le connaissant, il mettrait les quatre pattes dans le plat. Alors qu'Aurore des Flammes finissait de parler, la guérisseuse vit que son chef était ailleurs, ce n'était pas le moment ! Elle suivit le regard de ce dernier et s'arrêta sur un guerrier du Clan de la Lune. Écaille de Salamandre s'immobilisa un instant. Elle ne rêvait pas ? Ce félin était la copie presque conforme du meneur du clan du Crépuscule..Ce ne pouvait être qu'une coïncidence ? N'est-ce pas ? Cependant, une petite voix dans son esprit lui murmurait que c'était tout sauf une coïncidence, elle se promit d'y repenser plus tard et de mener sa petite enquête. Elle jeta un coup d’œil à Aurore des Âmes qui avait reporté son attention sur l'Assemblée, et elle-même en fit ainsi.

La jeune Aurore Noire, prit alors la parole, elle était timide, peu sûre d'elle, sûrement intimidée par les autres chefs et la tension évidente qui régnait sur le vieux temple. Comme la Lune et le Soleil avant elle, elle donna les dernières informations relatives aux siens et informa l'Assemblée de la prochaine réunion des guérisseurs. Écaille de Salamandre savait déjà que celle-ci allait avoir lieu, et elle pesta intérieurement, Crâne Dur n'aurait-il pas pu venir lui même à l'Assemblée ? Elle avait besoin d'aide bon sang ! Comment ferait-elle si l'étincelle mettait le feu aux poudres ? Pourrait-elle tout arrêter ?

C'était à Aurore des Âmes à présent de parler, et avant même qu'il ne parle, la jeune guérisseuse n'aima pas la lueur qu'elle vit dans ses yeux. Il commença par donner des nouvelles du clan aux autres chefs et poser ses conditions pour le passage des guérisseurs. Jusque là tout allait à peu près bien et Écaille de Salamandre espérait qu'il se contenterait de ça en attendant d'aborder les sujets qui fâchaient de façon calme et diplomatique. Elle lui avait demander de faire attention à ce qu'il dirait, de faire en sorte de ne pas être celui qui déclencherait la guerre si celle-ci était inévitable et d'autres recommandations visant à ce que l'Assemblée se passe le mieux possible. Lorsque le meneur calicot arrêta de parler, la féline écaille de tortue soupira de soulagement, ainsi il avait mit en application ses conseils ! Malheureusement, la minette déchanta bien vite quand son meneur reprit la parole.

- Concernant les désertions dont parlent les rumeurs...Sachez que tout mâle ou femelle appartenant à l’Éclipse sera pourchassé s’il traverse nos frontière, et ce sans jugement préalable. A l’exception des femelles pleines et des chatons accompagnés de leur mère, tout chat de l’Éclipse traversant notre frontière sera exécuté. Concernant les femelles pleines, les chatons et leur mère, ils seront escortés au camp et soignés comme s'ils étaient des nôtres, mais il seront alors considérés comme des prisonniers, et seront escortés à la frontière avec l’Éclipse ou en territoire neutre dès que leur état sera jugé acceptable par ma guérisseuse, Écaille de Salamandre, ici présente. Tout chat précédemment accueilli se présentant à nouveau sur notre territoire sera considéré comme les autres membres de l’Éclipse et abattu.

Écaille de Salamandre en resta bouche bée. Ce félin était une cervelle de souris à la fin ! Comme elle le redoutait, son chef avait mis les quatre pattes dans le plat et pas avec le dos des pattes ça non plutôt avec des grosses paluches. Elle était plus ou moins au courant de la décision de leur chef même si il hésitait encore peu de temps avant l'Assemblée, et il avait finalement tranché. Ce n'était pas la décision qu'avait espéré la jeune guérisseuse, mais comme elle le lui avait promis, elle lui était loyale et ferait ce qu'il faudrait faire. Cependant, ce n'est pas en agissant comme il venait de le faire qu'il allait protéger et préserver son clan ! La preuve était qu'une partie des félins de la Lune se mirent à sortir les griffes et montrer les crocs, prêts à bondir à la moindre menace. Dans les autres clans, en réponses, commencèrent à raisonner les même feulements, Écaille de Salamandre, les voyait tous se préparer à s’entre tuer. Que devait-elle faire ?

"Je te trouve bien injuste. Les réfugiés de l'Eclipse présents ici m'ont prouvé qu'ils étaient dignes de rejoindre mes rangs, je ne vois pas pourquoi tu les traiterait différemment des autres chats de Clan. Ils sont fait de sang rouge et de poils, comme toi et moi. Et ne fait pas ton clément parce que tu n'égorgeras pas directement les reines et leurs chatons, les renvoyer sur leur terres où on veut les égorger vif ou en territoires neutres où ils seront incapables de subvenir à leur besoins, c'est les envoyer à la mort, de manière lente et cruelle qui plus est. Ne te souviens-tu pas de ce que dit le Code du Guerrier? "Ne jamais laisser un chaton dans le besoin, quelques soient ses origines." Je te demanderai donc d'amener tous les réfugiés que tu trouveras sur MES frontières, sans leur faire le moindre mal. Je saurai te rendre ce service. Appelle mon Clan de dépotoir à Eclipsiens ou je ne sais quoi, si cela te chante, mais moi, je ne laisserai pas passer une telle injustice!"

Lorsque Aurore de l'Espérance eu répondu de manière virulente à Aurore des Âmes et finit sa tirade en montrant elle aussi les crocs, elle vit l'air narquois de son chef et cela fut de trop. Écaille de Salamandre bondit et atterrit sur la stèle brisée du Clan de l'Eclipse, la roche fendue et pointue lui lacérait les coussinets mais elle n'y fit pas attention. Bien que menue, elle se tenait droite et ses yeux brillaient d'une colère sourde. Chef ou pas chef elle ne pouvait laisser passer ça et le Clan des Aurores Boréales non plus, elle le savait, elle le sentait. C'était en leur nom qu'elle agissait pour préserver la paix, surtout en ces lieux sacrés. Comme pour en témoigner, la lune se reflétait sur le pelage calicot de la minette, le faisant briller tel une étoile de la toison argentée.

- Cela suffit ! Rangez vos griffes et vos crocs ! Tout de suite !


Sa voix était ferme, remplie de colère -la colère de leurs ancêtres- et n'appelait aucune réponse. Ceux qui la connaissait devaient être surpris, jamais elle n'avait été implacable comme elle l'était à cet instant. Elle fusilla du regard l'Assemblée entière, s'attardant sur les chefs et sur le sien.

- N'avez vous pas honte ?! Dois-je vous rappeler où nous sommes ? Au vieux temple ! Ceci est un lieu sacré ! Vous n'avez pas le droit ! Nous sommes ici pour parler, nous sommes en trêve, c'est le moment de discuter des problèmes que nous pouvons rencontrer, pas de nous entre tuer ! Vous ne vous écoutez pas, vous n'argumentez pas, vous n'essayez même pas de comprendre pourquoi tel ou tel clan prend telle ou telle décision. Je ne juge aucune des vôtres, ce n'est pas de mon rôle dans cette Assemblée, je ne suis que messagère des Aurores Boréales. Si vous voulez vous faire la guerre, allez-y mais je vous interdit de faire ça ici. Pas sous la protection de nos ancêtres.


Alors qu'elle parlait, elle avait vu les membres des Aurores Boréales apparaître dans tout le temple un à un, et à chaque apparition sa voix se faisait plus insistante, plus assurée. Lorsque tout le monde, selon ce qu'elle voyait, fut calmé, elle descendit de la stèle brisée, les pattes égratignées et l'une d'elle en sang mais elle ne s'en préoccupa nullement, ce n'était pas le moment. Elle s'assit près de la dite stèle, prête à y remonter s'ils n'avaient pas compris. Le Clan des Aurores Boréales la soutenait, elle le sentait et elle sentait aussi leur colère impitoyable au plus profond d'elle même.  

- Reprenons dans le calme et la discussion, ou dissolvons cette assemblée.


Sa voix était à nouveau calme et posée, et elle se tut, attendant de voir si les félins présents se montreraient dignes de leurs ancêtres.

•••••••••••••••

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore des Flammes
Chef du Soleil
Lun 8 Jan - 22:35
Après avoir terminé son discours, Aurore des Flammes se rassit et laissa la parole aux suivants. Ce fut Aurore Noire qui prit la parole d’un air hésitant.

- Hmm, c-concernant le clan de l’Aube...Tout va très bien. La rivière nous apporte encore tous ses bienfaits, mais nous redoutons comme toujours le gel de l’hiver, et la crue qui suivra. Nous aussi avons eu quelques passages de grades, notamment Nuage des Cieux qui est devenue Lune de Cieux, et Petite Perle qui devient Nuage de Perle. Euh...Nous acceptons bien entendu le passage des guérisseurs sur le territoire et Crâne Dur m’as informée qu’il souhaitait lui aussi faire sa tournée annuelle afin de se fournir en plantes. Il souhaite aussi vous informer qu’une prochaine réunion des guérisseurs aura lieu, lors de la nouvelle lune, comme le souhaitent les Aurores Boréales.

Elle ne fit aucun commentaire concernant le Clan de l’Eclipse, probablement n’avait-elle pas d’avis sur la question ou bien ne souhaitait-elle pas les accueillir non plus. A moins qu’elle ne décide de ne pas de placer dans cette future guerre, ni pour, ni contre. Neutre. Lorsque vint ensuite le tour d’Aurore des Âmes, le géant calico se redressa et embrassa l’assemblée d’un regard avant de prendre la parole.

- Je ne peux pas dire que je suis surpris par les paroles d’Aurore de l’Espérance. Je vous félicite pour vos passages de grades, même si pour cela vous avez probablement laissé votre clan en pâture à l’ennemi. De notre côté, le clan du Crépuscule se porte bien, et nous ne manquons pas de proies. La prochaine saison s’annonce dure, mais pas plus que d’habitude, et je sais que notre guérisseuse nous évitera le pire. Les guérisseurs des autres clans sont bien entendu autorisés à venir chercher des plantes chez nous, mais ils devront se présenter à une patrouille et se laisser escorter par eux dans leur recherche. S’ils refusent de se plier à la volonté de notre patrouille, ils devront aller chercher leurs plantes ailleurs.


Le ton du meneur était dur et lourd de reproches. Aurore des Flammes n’appréciait pas la tournure que commençait à prendre cette assemblée. Il pouvait comprendre la méfiance de son voisin, mais de là à faire presque des menaces aux guérisseurs… Il se tendit, attendant la suite.

- Concernant les désertions dont parlent les rumeurs...Sachez que tout mâle ou femelle appartenant à l’Éclipse sera pourchassé s’il traverse nos frontière, et ce sans jugement préalable. A l’exception des femelles pleines et des chatons accompagnés de leur mère, tout chat de l’Éclipse traversant notre frontière sera exécuté. Concernant les femelles pleines, les chatons et leur mère, ils seront escortés au camp et soignés comme s'ils étaient des nôtres, mais ils seront alors considérés comme des prisonniers, et seront escortés à la frontière avec l’Éclipse ou en territoire neutre dès que leur état sera jugé acceptable par ma guérisseuse, Écaille de Salamandre, ici présente. Tout chat précédemment accueilli se présentant à nouveau sur notre territoire sera considéré comme les autres membres de l’Éclipse et abattu.

Alors là, c’en était trop. Il n’en croyait pas ses yeux. Ou plutôt ses oreilles. Il était certes lui-même contre l’accueil des Eclipsiens, ne leur faisant pas confiance. Mais de là à exécuter quiconque serait surprit sur ses terres … C’était de la folie. Il n’était pas mieux que le Clan de l’Eclipse à se comporter ainsi. En jetant un œil à la foule en contrebas, il voyait que certains nouveaux Luniens n’en menaient pas large. Pas étonnant. Quelle boule de poil stupide. Aurore de l’Espérance ne laissa pas cet affront de côté et se releva, poil hérissé et crocs dehors. Tendu, Aurore des Flammes attendit de voir ce qu’elle allait dire avant de prendre la parole.

- Je te trouve bien injuste. Les réfugiés de l'Eclipse présents ici m'ont prouvé qu'ils étaient dignes de rejoindre mes rangs, je ne vois pas pourquoi tu les traiterais différemment des autres chats de Clan. Ils sont faits de sang rouge et de poils, comme toi et moi. Et ne fait pas ton clément parce que tu n'égorgeras pas directement les reines et leurs chatons, les renvoyer sur leur terres où on veut les égorger vif ou en territoires neutres où ils seront incapables de subvenir à leur besoins, c'est les envoyer à la mort, de manière lente et cruelle qui plus est. Ne te souviens-tu pas de ce que dit le Code du Guerrier? "Ne jamais laisser un chaton dans le besoin, quelques soient ses origines." Je te demanderai donc d'amener tous les réfugiés que tu trouveras sur MES frontières, sans leur faire le moindre mal. Je saurai te rendre ce service. Appelle mon Clan de dépotoir à Eclipsiens ou je ne sais quoi, si cela te chante, mais moi, je ne laisserai pas passer une telle injustice!

Sur ces derniers mots, elle feula et grogna. Elle n’avait pas tort. Aurore des Âmes y allait beaucoup trop fort. Au moins ils avaient une seconde chance avec le Clan de la Lune. Oui il pouvait être froid, têtu, dur, et lui-même avait trouvé l’idée d’accueillir les Eclipsiens digne des cervelles de fleurs de la lune. Mais à l’entente de la tirade du meneur calico, il avait changé d’avis. Non il n’accueillerait toujours pas les réfugiés, mais jamais il ne les tuera sans aucune pitié. Tous ceux trouvés sur son territoire seront chassés, surement avec des coups de griffes. Jamais il ne se réduira à une machine à tuer, tuant tout sur son passage. Se relevant, le poil hérissé, les yeux flamboyants, il allait prendre la parole lorsqu’Ecaille de Salamandre grimpa sur la colonne brisée non loin et feula d’une voix forte, dure et ferme.

- Cela suffit ! Rangez vos griffes et vos crocs ! Tout de suite ! - N'avez-vous pas honte ?! Dois-je vous rappeler où nous sommes ? Au vieux temple ! Ceci est un lieu sacré ! Vous n'avez pas le droit ! Nous sommes ici pour parler, nous sommes en trêve, c'est le moment de discuter des problèmes que nous pouvons rencontrer, pas de nous entre tuer ! Vous ne vous écoutez pas, vous n'argumentez pas, vous n'essayez même pas de comprendre pourquoi tel ou tel clan prend telle ou telle décision. Je ne juge aucune des vôtres, ce n'est pas de mon rôle dans cette Assemblée, je ne suis que messagère des Aurores Boréales. Si vous voulez vous faire la guerre, allez-y mais je vous interdis de faire ça ici. Pas sous la protection de nos ancêtres.

Le discours de la guérisseuse eu l’effet d’un baume sur toute l’assemblée. Tout le monde s’apaisa et se calma, on n’entendait presque aucun miaulements dans la foule. Le poil électrique, le félin roux et blanc sentit des fourmillements dans sa peau. Affichant un sourire en coin, il était fier de cette chatte qui n’était même pas de son clan. Il se souviendrait de cette intervention pendant longtemps. Elle finit par descendre de son perchoir et s’assit à côté du pilier brisé, comme prête à y remonter à tout instant.

- Reprenons dans le calme et la discussion, ou dissolvons cette assemblée.

Choisissant ce moment pour prendre enfin la parole et dire ce qu’il pensait, le matou du Soleil se leva et prit la parole d’une voix grave.

- Ecaille de Salamandre a raison. Nous ne réalisons pas des assemblées pour nous battre ou nous déclarer la guerre, mais pour discuter en paix. Pourquoi réaliser ces réunions si c’est pour se battre à chaque assemblée ? Sommes-nous des chats intelligents, capables de discuter dans le calme, ou des bêtes assoiffées de sang et de chair, ne valant pas mieux que des chiens enragés, ou que le Clan de l’Eclipse, à tuer sans pitié ? Il jeta un œil en coin à Aurore des Âmes, signe que ceci lui était destiné. Même si je suis toujours contre l’accueil des chats de l’Eclipse au sein de mon clan, je ne serai pas aussi cruel et ne tuerai pas quiconque passera chez moi. Tout intrus sera chassé, ou redirigé vers les terres de la Lune, mais en aucun cas il ne sera exécuté, à moins d’avoir lui-même exécuté ou blessé gravement l’un des miens. Il ne s’adressait pas aux félins ayant rejoint la lune et loyaux à leur nouveau clan, mais à ceux encore fidèles à l’Eclipse, où qu’ils soient. Le moindre accident qui surviendrait dans son clan en rapport avec l’Eclipse et ils auront à faire à lui. Il pouvait se montrer courtois mais il ne fallait pas mettre des puces dans son nid.

•••••••••••••••



The Ancient Magus Bride Coeur
On me dit que je suis fait de flammes. Mais mes flammes ne sont qu'a l'aurore de leur puissance.

Merci ma Feufeu d'amour Coeur
Aurore des Flammes vous enflamme d'un regard en #990000
Protective mother:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 01/09/2017
Guerrier de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Coeur d'Onyx
Guerrier de la Lune
Mar 9 Jan - 21:58


Les discours s'enchaînèrent. Aurore de l'Espérance avait parfaitement tenu son rôle, ne faisant aucun commentaire à propos du Clan de l'Eclipse qui pourrait attiser la haine de ses congénères. Cependant, Cœur d'Onyx vit les grimaces sur les visages de ces derniers à l'annonce de tant de nominations. Beaucoup se demandaient presque tout haut combien parmi ces chats venaient de l'Eclipse. La lieutenante soutint sans ciller les regards jetés dans sa direction, ses iris gris calmes et impassibles.

Après qu'Aurore Noire ait fini, Aurore des Âmes prit la parole. Cœur d'Onyx frissonna à l'écoute des mots durs du chef calico. Si peu d'humanité était-elle possible ? La guerrière songea un instant à quoi aurait ressemblé sa vie de lieutenante sous le joug d'Aurore des Âmes. Elle aurait dû assassiner de sang froid tous les membres du Clan de l'Eclipse ayant osé traversé son territoire. Cœur d'Onyx était un soldat. Elle avait grandi dans le but de servir et de répondre aux ordres. Mais assassiner de sang froid des chats parmi lesquels se tenaient certainement des innocents ? Aurait-elle suivi aveuglément ces directives ? Elle glissa un coup d’œil discret vers Ecaille de Salamandre, qui était assise à sa gauche au pied de la colonne de son chef. La guérisseuse écaille de tortue était-elle d'accord ? Cœur d'Onyx n'en était pas certaine au vu de son expression.

Aurore de l'Espérance répliqua froidement, et sortit les griffes. La tension dans l'assemblée devint presque palpable. La guerrière noire de jais banda automatiquement ses muscles et plissa les paupières lorsque bon nombre de guerriers lui jetèrent des regards emplis de colère. Elle tenta aussitôt de repérer son frère adoptif, mais un chat du Crépuscule s'avança en vociférant des horreurs ; la lieutenante s'interposa aussitôt entre lui et la colonne de sa meneuse, interdite. Les deux guerriers se toisèrent pendant quelques secondes, Cœur d'Onyx ne bougeant pas d'une moustache. Elle ne ferait pas le premier geste. Mais si ce guerrier tenait à croiser le fer, elle lui ferait regretter d'être venu à l'assemblée ce soir.

La voix haut perchée d’Écaille de Salamandre leur fit tous tourner la tête. Tout en l'écoutant, la lieutenante en profita pour revenir calmement à sa position de départ, mais sans se rasseoir. La guérisseuse se fit messagère du Clan des Aurores Boréales, et apaisa l'assemblée de ses sages paroles. Alors qu'elle descendit de la colonne brisée, Cœur d'Onyx inclina presque imperceptiblement la tête à son passage en signe de respect. La femelle avait réussi à calmer les esprits sans s'opposer à son chef, bien qu'elle était de toute évidence contre son attitude.

Aurore des Flammes s'ajouta lui aussi au débat, se rangeant du côté d’Écaille de Salamandre. Toutefois, le regard de Cœur d'Onyx devint sombre aux mots qu'il utilisa pour décrire les choix d'Aurore des Âmes. Ce dernier ne sera certainement pas satisfait d'être appelé un "chien enragé", surtout après l'intervention de sa guérisseuse dont la lieutenante doutait qu'il approuvait.

La lieutenante ignora la haine du guerrier qui lui avait fait face dirigée vers elle et fit quelques pas alentours pour vérifier rapidement que tous ses guerriers et apprentis se portaient bien. Elle resta particulièrement longtemps en vue de Plume Chimérique, qu'elle couva d'un regard inquiet. Elle espérait que personne ne lui avait porté atteinte. Après quelques autres regards échangés, elle revint à sa place et attendit la suite des événements. Elle espérait que l'intervention d’Écaille de Salamandre suffirait à empêcher de faire couler le sang, et qu'Aurore de l'Espérance tiendrait son calme face à la colère d'Aurore des Âmes, bien qu'elle savait à quel point il était dur pour elle de faire face à tant d'injustice. Cœur d'Onyx ne cherchait pas à savoir quoi penser de tout ça. Elle se préparait uniquement à faire face à toutes les éventualités, et balayait sans relâche l'assemblée du regard pour intervenir à la moindre atteinte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
Date d'inscription : 10/07/2017
Guerrier du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Tempête de Feu
Guerrier du Soleil
Sam 13 Jan - 1:57

Comme prévu, le Clan du Crépuscule déboula dans la clairière. Aurore des Âmes grimpa sur sa colonne et échangea quelques mots avec Aurore des Flammes. Bien que Tempête de Feu n'entendait pas leur conversation de là où il se trouvait, il les observa pendant toute la durée de cette dernière. De quoi peuvent-ils bien discuter ? Aurore de l'Espérance parlait doucement à Aurore Noire, qui semblait inquiète. Finalement, la grande chatte tigrée se leva et lança l'appel de début de l'assemblée.

Son discours fut bref, mais animé de nombreux noms. Le rouquin plissa les yeux. Comme beaucoup autour de lui, il se demanda combien d'entre eux provenaient de l'Eclipse. Le Clan de la Lune semblait ainsi les avoir parfaitement intégrés, organisant leurs baptêmes comme s'ils s'agissait des leurs. Tempête de Feu fit la grimace et échangea quelques regards avec ses camarades en hochant la tête d'un air entendu. Cela ne sentait pas bon pour l'intégrité du Clan d'Aurore de l'Espérance. Combien parmi eux planteraient leurs griffes dans son dos ?

Aurore des Flammes prit la suite et ne manqua pas de faire remarquer l'abondance de nominations. Tempête de Feu rit avec les autres à sa remarque auto-dérisoire. Son chef annonça les nominations comme à son habitude, puis notifia les autres clans des accords qui avaient été passés pour les guérisseurs. Finalement, il se rassit, laissant la parole à Aurore Noire. La jeune cheffe, gênée, remplit cependant bien sa part des choses et fit l'état des choses comme il se devait. Aurore des Âmes prit la parole en dernier, et c'est à ce moment que les choses commencèrent à s'envenimer.

Il fut le premier à faire mention de la situation concernant le Clan de l'Eclipse. Cependant, ses paroles froides et dénuées d'humanité soulevèrent de bruyantes protestations parmi l'assemblée. Tempête de Feu ne dit rien mais n'en pensa pas moins, bouche bée. Exécuté ? Abattu ? Aurore des Âmes était-il un bourreau pour assassiner de sang froid n'importe quel intrus sur ses terres ? Il n'était pas pour accueillir les réfugiés, mais en venir jusqu'à les tuer sans échappatoire possible ? C'était de la folie. Le jeune guerrier tourna la tête vers Écaille de Salamandre, où il vit de la désapprobation.

Aurore de l'Espérance répondit de manière virulente et montra les crocs. Le poil de Tempête de Feu s'hérissa, et il jeta des coups d’œil autour de lui, sentant les tensions de l'assemblée monter à son paroxysme. Une bataille entre le Clan du Crépuscule et le Clan de la Lune allait-elle se déclencher là, maintenant, sous le couvert des Aurores Boréales ? Il se tourna vers le reste de l'assemblée et se figea lorsqu'il vit les guerriers imiter leurs chefs et se faire face, griffes sorties. Un guerrier du Crépuscule s'avança au pied des colonnes en vociférant des horreurs, et Cœur d'Onyx s'interposa aussitôt pour l'empêcher d'aller plus loin. Ne sachant où donner de la tête, Tempête de Feu finit par bander ses muscles, se préparant à agir.

Écaille de Salamandre bondit alors sur la colonne brisée et se tourna vers tous.

    - Cela suffit ! Rangez vos griffes et vos crocs ! Tout de suite ! - N'avez-vous pas honte ?! Dois-je vous rappeler où nous sommes ? Au vieux temple ! Ceci est un lieu sacré ! Vous n'avez pas le droit ! Nous sommes ici pour parler, nous sommes en trêve, c'est le moment de discuter des problèmes que nous pouvons rencontrer, pas de nous entre tuer ! Vous ne vous écoutez pas, vous n'argumentez pas, vous n'essayez même pas de comprendre pourquoi tel ou tel clan prend telle ou telle décision. Je ne juge aucune des vôtres, ce n'est pas de mon rôle dans cette Assemblée, je ne suis que messagère des Aurores Boréales. Si vous voulez vous faire la guerre, allez-y mais je vous interdis de faire ça ici. Pas sous la protection de nos ancêtres.


Après un silence de mort, le temps sembla reprendre doucement son cours. Des murmures parcoururent l'assemblée, et le calme s'empara de nouveau des félins, bien que certains se rassirent avec un air boudeur. Tempête de Feu soupira profondément et se rassit lui-aussi. Il s'était levé sans même s'en rendre compte. Il n'arriva toutefois pas à se détendre complètement. Il vit son chef sourire en coin. Écaille de Salamandre annonça la reprise de l'assemblée et descendit de la colonne. Le rouquin la regarda passer. Malgré sa petite taille, la guérisseuse avait bien du courage d'avoir pris la parole et tenu bon. Bien qu'il se demandait de quoi elle se mêlait pour se permettre d'interrompre les discussions des chefs, il devait admettre qu'elle ne manquait pas de bravoure. Le front froncé, Tempête de Feu dirigea de nouveau son regard vers les chefs.

Aurore des Flammes prit de nouveau la parole. Tempête de Feu lança un "Ouais !" déterminé après qu'il ait fini, accompagné par quelques autres camarades. Quelques têtes se tournèrent vers lui, mais il soutint tous les regards de son expression froncée. En aucun cas le Clan du Soleil ne tuerait de sang froid, mais il ne se montrerait pas non plus faible. Que des traîtres essaient de renverser leur clan, et ils verraient ! Le torse bombé, le guerrier tourna son regard vers la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 151
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore de l'Espérance
Chef de la Lune
Sam 13 Jan - 22:51
Après la prise de parole d’Écaille de Salamandre, je ne pu m'empêcher de me sentir coupable. Bien que je m'étais efforcée de rentrer mes griffes et de me calmer, j'avais malgré tout réussit à attiser l'énervement du reste de mon Clan. Aussi, horrifiée à l'idée d'avoir fâché nos ancêtres, je me rassis, parfaitement posée d'apparence, comme à mon habitude, seul mon regard se faisait féroce lorsqu'il tombait sur le meneur du Crépuscule.

Je fis un signe de tête vers la guérisseuse assise à côté de la colonne brisée, la remerciant silencieusement pour m'avoir ramenée dans le droit chemin. Puis, mon regard vairon se posa sur le meneur du Soleil. Aurore des Flammes fit preuve de bien plus d'altruisme au sujet des Eclipsiens qu'Aurore des Âmes, à mon grand soulagement, même si je fus quelque peu attristée de le voir toujours aussi têtu à refuser le moindre matou dans son Clan. Cependant, je pouvais le comprendre, je savais bien que je prenais un risque, avec mon Clan. Malgré tout, nous avions décidé tous ensembles de recueillir ces réfugiés, la majorité avait été de mon avis, c'était tout ce qu'il y avait à dire.

Mon regard glissa vers Cœur d'Onyx. Ma brave lieutenante et amie, aux premières paroles injurieuses, s'était dressée, prête à me protéger, moi, mais aussi le reste du Clan, je ne pouvais être plus fière d'elle que je l'étais à présent, elle me montrait un peu plus chaque jour que j'avais fait le bon choix, en la désignant comme seconde et futur chef.

Je me concentrai à nouveau sur l'Assemblée, la voix de nouveau calme et posée, mais forte à souhait.

"Je souhaiterai m'excuser auprès de nos ancêtres et de tous les membres de l'Assemblée, de m'être ainsi emportée. Je manque à ma promesse de sagesse et de pacifisme... Je remercie également Aurore des Flammes pour sa sagesse, et sache aussi que je ne t'en veux pas de ne pas accepter les membres de l'Eclipse dans tes rangs, je trouve même ta réaction parfaitement compréhensible... nous sommes parfaitement conscient de ce que nous faisons, nous, Lunaires, et sommes prêts à assumer l'entière responsabilité de ses actes... sur ceux et à moins que quelqu'un n'ai quelque chose à ajouter, je suggère de mettre fin à cette Assemblée, afin d'éviter de frustrer à nouveau nos ancêtres... je remercie au passage Écaille de Salamandre pour son intervention, je lui suis-même profondément reconnaissante."

Achevai-je en regardant la guérisseuse adverse avec bienveillance, me tournant ensuite vers les autres meneurs, j’attendais leur approbation pour me lever et rentrer au Camp où plusieurs réfugiés Eclipsiens, fébriles, attendaient le verdict de l'Assemblée. Mais également, là où mes deux précieuses petites m'attendaient, Petite Symphonie avait passé sa journée à tousser, aussi, je ne pouvais m'empêcher de m’inquiéter pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 03/01/2018
Guerrier de l'Aube
Voir le profil de l'utilisateur




Lièvre Arctique
Guerrier de l'Aube
Ven 19 Jan - 16:13


L'agitation était au rendez-vous ce jour là, tous attendez l'assemblée.. Ce n'était pas vraiment mon cas. Et pourtant, Aurore Noire m'avait choisi. J'étais l'un de ses membres à l'honneur.. Comme tout les autres élus, nous attendions la meneuse pour partir. Je sentais mes voisins trépignaient sur place. Dans d'autres circonstances, cela aurait été moi le sur-excité.. Mais là, j'étais en dehors de mon élément..

Une fois la leader arrivait, nous partions. Notre chemin vers la terre de paix n'était pas trop long. Près de notre frontière, je sentais l'odeur du convoi du Soleil. Je n'en tenais pas compte. Nous étions en jour de paix, c'était normal de sentir leur parfum dans le coin. Nous arrivions troisième, derrière la Lune et le Soleil. Aussitôt arrivé, nous nous dispersions. Je passais derrière un guerrier flamboyant qui me laissait pas indifférent. Je l'entendais répondre sèchement à sa voisine. Je le regardais un instant avant de continuer mon chemin en solitaire. Je m'asseyais non loin du spécimen du Soleil.

Des bruits de pas se faisait entendre derrière moi, je tournais la tête imité par bon nombre de mes voisins. Il s'agissait de l'arrivée du clan du Crépuscule. Tout les clans se mêlaient, parlant de tout et de rien. Je m'approchais d'aucun groupe, seul un guerrier du Crépuscule venait me rencontrer. Nous discutions tout les deux avant d'entendre la voix d'Aurore de l'Espérance s'élevait des colonnes. La meneuse parlait des nouveaux gradés. Beaucoup plus nombreux que la normal. Ce qui ne m'était guère au vue de l'arrivée de certains membres du clan de l'Eclipse en son sein. Mais contrairement à beaucoup, cela ne me dérangeait pas.

Une fois le discours de la meneuse de la Lune effectuée, Aurore des Flammes prenait sa place. Commençant par lancer une pique à Aurore de l'Espérance quant au nombre de nominé. Il continuait ensuite de manière plus sérieuse, en parlant des nouveaux guerriers et apprentis sans oublier le laisser passer des guérisseurs sur son territoire. Une fois fini, le chef du Soleil se rasseyait, laissant place à un autre. Je jetais un regard à notre jeune chef, me demandant si elle allait parler avant celui du Crépuscule. Hésitante, la jeune meneuse de l'Aube s'avançait à son tour pour parler. Bredouillant un peu au début, elle informait sur les grades et le laisser passer sur son territoire pour les guérisseurs. Rien de nouveau.

La frêle meneuse de mon clan laissait  ensuite place au mastodonte du Crépuscule. Le meneur s'était avancer, dominant l'assemblée et ses paires. D'un regard conquérant, il commençait son discours en lançant une pique à Aurore de l'Espérance. M'étant l'accent sur le fait qu'il se portait bien. Parlant par la suite des restrictions des guérisseurs sur son territoire. Beaucoup plus strictes que les autres clans.

Le grand meneur faisait une petite pause dans sa tirade avant de reprendre plus féroce que jamais. Parlant des Eclipsiens exilés. Même si j'en faisais pas partit, j'en tremblais rien qu'en entendant ce qui arriverait aux Eclipsiens qui aurait la malchance de traverser ses terres. Même si les reines et leurs chatons étaient épargnées.. Les laisser au soin de la nature n'était pas la meilleure solution à envisager à mon goût. Je n'étais pas le seul à penser cela puisqu'Aurore de l'Espérance sortant de ses gonds, fixait froidement le meneur du Crépuscule. Avant de lui débiter avec colère une reprise du Code du Guerrier accompagné de plusieurs piques.

Des feulements provenaient de l'ensemble de l'assemblée. Notamment par des membres de la Lune qui sûrement était pro-Eclipse ou même d'anciens Eclipsiens, mais aussi, en réponse des membres de mon clan, du Soleil ou du Crépuscule répondait à l'appel des griffes. Quant à moi, je restais de marbre. Ne trouvant pas l'utilité de s'énerver ainsi. Ecaille de Salamandre, la guérisseuse du Crépuscule semblait de mon avis puisqu'elle sautait sur la stèle cassée de l'Eclipse pour envoyer un message d'alerte. Fusillant assemblée et chefs d'un regard de braises, elle faisait un discours :

"-N'avez vous pas honte ?! Dois-je vous rappeler où nous sommes ? Au vieux temple ! Ceci est un lieu sacré ! Vous n'avez pas le droit ! Nous sommes ici pour parler, nous sommes en trêve, c'est le moment de discuter des problèmes que nous pouvons rencontrer, pas de nous entre tuer ! Vous ne vous écoutez pas, vous n'argumentez pas, vous n'essayez même pas de comprendre pourquoi tel ou tel clan prend telle ou telle décision. Je ne juge aucune des vôtres, ce n'est pas de mon rôle dans cette Assemblée, je ne suis que messagère des Aurores Boréales. Si vous voulez vous faire la guerre, allez-y mais je vous interdit de faire ça ici. Pas sous la protection de nos ancêtres."

Une fois le message de la guérisseuse passée, la tension calmée, elle était retournée à sa place. Lâchant une dernière phrase avant de se murer à nouveau dans le silence :

"-Reprenons dans le calme et la discussion, ou dissolvons cette assemblée."

Aurore des Flammes temporisait l'assemblée et ses compères à son tour. Rassurant l'assemblée quant au sort des Eclipsiens s'il parvenait à son territoire. Plusieurs guerriers de son clan l'approuvaient à commencer par mon voisin, le rouquin. Le calme de nouveau présent dans l'assemblée, Aurore de l'Espérance s'excusait auprès des ancêtres pour avoir répondu si sèchement au meneur du Crépuscule, qui soyons honnête, n'attendait que cela. Remerciant par la même occasion Aurore des Flammes pour son intervention empli de sagesse. Finissant par demander la fin de cette assemblée.

Je détournais le regard des piliers pour le poser sur celui de mon voisin, le fameux rouquin du Soleil. Je m'approchais de lui faisant deux grands pas avant de le saluer poliment. Faisant comme si j'étais là depuis le début.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
Date d'inscription : 10/07/2017
Guerrier du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Tempête de Feu
Guerrier du Soleil
Dim 21 Jan - 23:36


La voix d'Aurore de l'Espérance, plus forte et plus calme, retentit de nouveau :

    - Je souhaiterais m'excuser auprès de nos ancêtres et de tous les membres de l'Assemblée, de m'être ainsi emportée. Je manque à ma promesse de sagesse et de pacifisme... Je remercie également Aurore des Flammes pour sa sagesse, et sache aussi que je ne t'en veux pas de ne pas accepter les membres de l'Eclipse dans tes rangs, je trouve même ta réaction parfaitement compréhensible... nous sommes parfaitement conscients de ce que nous faisons, nous, Lunaires, et sommes prêts à assumer l'entière responsabilité de ces actes... sur ceux et à moins que quelqu'un n'ai quelque chose à ajouter, je suggère de mettre fin à cette Assemblée, afin d'éviter de frustrer à nouveau nos ancêtres... je remercie au passage Écaille de Salamandre pour son intervention, je lui suis-même profondément reconnaissante.


Tempête de Feu plissa les paupières. Aurore de l'Espérance sera-t-elle réellement capable de l'assumer le jour où un de ses "réfugiés" tentera de l'assassiner dans son dos ? Gardera-t-elle la tête haute, autant face aux autres Clans qu'au sien ? Le rouquin était curieux de savoir comment elle allait gérer cette probable situation de crise, son instinct lui soufflant malheureusement que l'avenir était loin d'être tout rose pour le Clan de la Lune.

A la proposition de la fin d'assemblée, les murmures s'élevèrent et devinrent des conversations à voix haute, brisant le silence de la foule. Certains chats commencèrent à se lever. Sentant l'impatience s'emparer de certains de ses camarades, Tempête de Feu se leva à son tour. Lorsqu'il se tourna vers le reste de l'assemblée, il se retrouva face à un des félins ayant été assis non loin de lui pendant la durée de cette dernière. C'était un matou gris et blanc, qui portait l'odeur du Clan de l'Aube et qui avait des yeux verts tirant sur le bleu. Tempête de Feu perça ces derniers de son regard brun lorsque le guerrier le salua poliment, son expression renfrognée habillant de nouveau son visage. Il répondit en inclinant la tête à son tour, très brièvement, et reposa son regard sur les chefs postés en haut des colonnes. Un bref instant passa et, voyant que le guerrier de l'Aube restait à ses côtés en montrant des signes visibles d'intérêt envers une conversation, le rouquin se décida à l'engager de lui même. Il n'allait quand même pas être asocial envers un inconnu qui n'avait pas encore eu le temps de le détester, après tout.

    - Ils sont plutôt chauds ce soir, le Clan de la Lune et le Clan du Crépuscule, hein ? lança-t-il assez fort pour surmonter le brouhaha incessant.


A ces mots, Tempête de Feu replongea son regard fier dans celui du matou et fit son sourire narquois et provocateur habituel. Il ne le quitta pas des yeux jusqu'à sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 03/01/2018
Guerrier de l'Aube
Voir le profil de l'utilisateur




Lièvre Arctique
Guerrier de l'Aube
Mer 24 Jan - 20:21

Le rouquin était assez intrigant et attirant. J'avais bien envie de découvrir ce personnage. Cela me changerait les idées, moi qui d'habitude n'aimait pas vraiment ce genre d'événement prônant une paix de façade. Le guerrier du Soleil me répondait d'un hochement de tête avant de reporter son regard vers les chefs. Je pensais que ma tentative de conversation avait été un échec. Mes épaules s’affaissant quelques peut devant cette petite défaite. Je retrouvais un petit sourire guilleret quand le guerrier se décidait à me parler :

"-Ils sont plutôt chauds ce soir, le Clan de la Lue et le Clan du Crépuscule, hein ?"

Il plongeait son regard dans le mien avec un large sourire. Je le fixais également répondant gaiement :

"-J'espère qu'on va pas se retrouver au milieu de ces félins au sang chaud.."

Je n'aimais pas tellement me battre et rien qu'à l'idée d'une possible bataille même si je n'étais pas directement impliqué, me faisait grincer des crocs. Je préférais la chasse, et de loin. Cela ne pouvait pas me blesser ni l'un de mes proches ou même des félins rivaux qui ne faisait que suivre les idées cupide de nos chefs respectifs, comme le guerrier du Soleil par exemple.. Je n'aimerais pas vraiment me retrouver contre lui dans une bataille. De un parce qu'il me semblait sympathique et de deux, parce qu'au vue de ses muscles, je ne faisais pas le poids.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 325
Date d'inscription : 10/07/2017
Guerrier du Soleil
Voir le profil de l'utilisateur




Tempête de Feu
Guerrier du Soleil
Jeu 25 Jan - 19:05

Le chat bicolore lui renvoya son regard et répondit :

    - J'espère qu'on va pas se retrouver au milieu de ces félins au sang chaud..


Tempête de Feu ricana et glissa un coup d’œil vers le sommet des colonnes où les chefs se tenaient.

    - Aurore des Flammes n'est pas stupide. Il ne fera pas couler notre sang pour des sottises. En revanche, s'ils tentent d'impliquer le Clan du Soleil pour une raison quelconque, ils verront de quel bois on se chauffe, hissa-t-il en montrant les crocs, une flamme naissante dans son regard.


Il tourna de nouveau le regard vers le matou, l'examinant attentivement en plissant les yeux. Il n'avait pas l'air du genre à aimer le combat, ni par son physique, ni par ce qu'il disait. Une espèce d'innocence et de sincérité débordait de lui comme d'un chaton. Le rouquin renifla. Ce guerrier ne devait pas être le plus efficace dans les batailles ; son corps semblait taillé pour la vitesse et l'agilité. Tempête de Feu n'était pas parmi les plus musclés de son Clan, mais à côté de ce félin de l'Aube il paraissait carré et robuste. S'ils devaient se croiser dans une bataille, il n'aurait probablement aucun mal à le mettre à terre.

Il réalisa soudain qu'il ne s'était pas présenté. D'ordinaire, il s'en serait fiché ; mais pour une raison qui lui était inconnue, il souhaitait que quelqu'un sache son nom, pour une fois.

    - Au fait, moi c'est Tempête de Feu, lança-t-il en tendant sa patte avant droite en direction du mâle, son sourire arrogant plaqué au visage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 03/01/2018
Guerrier de l'Aube
Voir le profil de l'utilisateur




Lièvre Arctique
Guerrier de l'Aube
Ven 2 Fév - 10:15

J'avais l'impression de faire la moitié de sa carrure. Il était plus baraqué que moi.. Bon. Certes, j'exagère un peu quant à nos différences de taille. Mais bon, c'était mon ressenti et nous savons tous que le ressenti est plus intense que la réalité. C'est ce qui faisait de nous des êtres pourvu d'un cœur noble, d'un cœur de guerrier.

Je revenais à moi quand le doux guerrier se mettait à rire aux éclats. Reprenant contenance, il continuait la conversation, défendant les intentions de son chef :

"-Aurore des Flammes n'est pas stupide. Il ne fera pas couler notre sang pour des sottises. En revanche, s'ils tentent d'impliquer le Clan du Soleil pour une raison quelconque, ils verront de quel bois on se chauffe."

Il montrait ses crocs. Je tentais d'apaiser sa fougue en faisant un léger sourire de sympathie. Après une petite minute, il se calmait, me tendant la patte en se présentant. Souriant, il me regardait. J'hochais la tête avant de lui donner mon nom en retour accompagné d'un contact patte à patte. Je me sentais obligé d'ajouter un 'heureux de te connaître'.. Ce qui était pas des plus malins. On aurait dit que je ne pouvais pas vivre sans lui avant.. Ce qui était entièrement faux. Je toussotais, passant à autre chose en demandant :

"-On devrait peut être se reculer non ? Histoire de pas rester au milieu.."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 492
Date d'inscription : 07/04/2017
Chef du Crépuscule
Voir le profil de l'utilisateur




Aurore des Âmes
Chef du Crépuscule
Mar 20 Fév - 23:28
Je voyais bien l’agitation provoquée par ma déclaration. Je voyais bien le regard de ma guérisseuse, froid, dur, et ô combien réprobateur. Je n’en avait rien à faire. Je savais que Aurore de l’Espérance était en tort pour cette fois, et je n’avais aucun tort à me reprocher. Je savais qu’au fond de moi, je ne rendrait pas ces menaces effectives. Ma fureur de voir le clan de la Lune en pleine déchéance avait pris le dessus sur ma raison, et je me repris après le discours de ma guérisseuse. Je décidais au fond de moi-même que seuls les chats de l’Éclipse essayant d’attaquer ou résistant à nos directives seraient abattus. Je n’avais aucune confiance en ces matous félons, et je commençais seulement à perdre la confiance que j’avais placée en Aurore de l’Espérance et son clan. Autrefois, elle était si sage, et elle nous guidaient tous vers cette sagesse que je n’avais jamais possédé. J’avais toujours été le chat fort, celui qui résiste et qui mène ses guerriers à la baguette. Autrefois, nous pouvions nous contrebalancer, mais cette entente fragile était révolue.

Je sentais la tension, et même si les nuages ne s’étaient pas voilés, même si le clan des Aurores Boréales n’avait pas manifesté son mécontentement, je savais que bientôt, l’orage éclaterai. Et ma guérisseuse pourrait dire ce qu’elle voulait, je doutais qu’elle puisse faire cesser tout cela...Je soupirais, et toisais Aurore de l’Espérance de toute ma hauteur. Puis, décidant que cette mascarade grotesque avait assez duré, je pris la parole après la tirade d’Aurore de l’Espérance.


- Les intrus seront chassés de notre territoire et reconduits sous bonne garde en territoire neutre. J’ai parlé et n’ai plus rien à dire. Clan du Crépuscule, nous partons.

Je sautais de la colonne sur laquelle les anciens chefs du Crépuscule avaient souri et pleuré, crié et parlé sagement, et quittais l’assemblée sans un regard pour le reste des chats assemblés. Nombreux furent ceux qui grognèrent à mon passage, me reprochant ma dureté, mais je n’en avais cure et les ignorais royalement. Je rentrais silencieusement avec mon clan, toujours une longueur de queue devant tout le monde, souhaitant cheminer seul. La seule que j’aurais accepté à mes côtés en cet instant avait défié mon autorité, et je comprenais qu’elle veuille calmer le jeu en ne montrant pas son soutien envers moi.

Une fois arrivé au campement, je me dressais sur notre promontoire comme tant d’autre avant moi, et convoquais le clan.


- Mes chers guerriers. Les temps sont durs, mais le clan du Crépuscule est habitué aux conditions de vie rudes, et nous sauront faire face. Je veux que chaque guerrier veille avec encore plus d’attention sur son apprenti. Les apprentis n’auront pas le droit de sortir du camp sans être accompagnés. Les chatons et les anciens seront confinés au camp et ses alentours directs, et devrons être accompagnés par au moins un guerrier à chaque sortie. Pour ce qui est de notre comportement vis-à-vis des autres clans, c’est très simple. Les guérisseurs des autres clans auront le droit d’accéder aux plantes de notre territoire avec l’accompagnement d’une patrouille, et les chats de l’Éclipse, qu’ils soient blessés, femelles enceintes ou chatons devrons être ramenés au camp. Ils seront traités en prisonniers et seront accompagnés à nos frontières avec la Lune une fois guéris. Tout guerrier bien portant devra être raccompagné à la Lune sans heurt. Si un chat de l’Éclipse résiste, tuez le. J’ai parlé.

Je descendis du promontoire et rentrais dans mon antre, la tête et la queue basse, épuisé. La guerre attendrait encore un jour. Je ne serais pas celui qui la déclencherait.

HRP : Voilà, l’assemblée est terminée !
Vous l'aurez compris, Aurore des Âmes a révisé son jugement, et la guerre n'est pas déclarée.
A partir de là, Tempête de Feu et Lièvre Arctique peuvent terminer l’event en rp « privé », sauf si les chefs veulent répondre une dernière fois. Ils seront responsables de l’archivage du sujet dans le bon topic Coeur

•••••••••••••••




Spoiler:
 

Thème
Slurp
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC : The Sky Clans :: Rps terminés-
Sauter vers: