RSS
RSS



 

 :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RP] Le Coeur d'Onyx et la Sainte Lumière [Feat.Feufeu]

avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2017
Guérisseur de l'Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur




Fléau de l'Araignée
Guérisseur de l'Éclipse
Dim 8 Oct - 15:00
◄► Le Coeur d'Onyx et la Sainte Lumière◄►
Je suis comme les claniques, malgré ce qu'ils disent.
La saison des feuiles mortes pointait le bout de son nez, et cela signifiait pour Lumière que ses sorties allaient être moins régulières à cause du mauvais temps qui se préparait à arriver. La jeune solitaire était un peu triste de cela, mais elle ne pouvait rien y faire. Mieux vaut ne pas tomber malade que de se risquer dehors à attraper une maladie incurable qui mettra fin à ses jours assez rapidement.
Mais aujourd'hui, le temps était assez ensoleillé et chaleureux, il était donc préférable de sortir pour se prélasser au soleil sur le doux sol de la forêt. Même si il était risqué de s'aventurer là-bas en connaissant l'existence des clans, Lumière s'en moquait, car pour elle, sortir aujourd'hui était une occasion en or, et de plus, elle se moquait complètement de l'existence des chats de la forêt, après tout, depuis quand la forêt leurs appartient?
Voilà donc pourquoi Lum est aujourd'hui sortie de la ville pour se prélasser à la lisière de la forêt. L'odeur d'un des quatre clans était clairement présente, sûrement était-elle à la frontière d'un des "territoires". Territoires entre guillemets car la jeune solitaire considère que la forêt appartient à tout le monde, et non uniquement qu'au clanique. D'ailleurs, pourquoi des chats arrivés un jour juste comme ça considèrent-t'ils que la forêt est la leurs alors qu'ils ne sont pas là depuis la création de cette dernière? Bonne question à laquelle Lumière ne pourra jamais y répondre.
Cependant, la solitaire crème et blanche commençait clairement à se demander si les claniques ne se baladeraient pas par ici. Il serait amusant de voir leurs réactions, car après tout, voir des guerriers crier sur une pauvre solitaire juste parce-qu'elle est à la frontière, c'est divertissant. Mais heureusement, sa demande fut rapidement exaucée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 01/09/2017
Lieutenant de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Coeur d'Onyx
Lieutenant de la Lune
Dim 8 Oct - 16:01


Les feuilles des arbres s'assombrissaient et se desséchaient au fur et à mesure que la saison des feuilles mortes avançait. L'air devenait plus frais, le ciel s'assombrissait de plus en plus tôt, et les nuits devenaient plus sombres. Plus glaciales. Plus dangereuses. Bien que la majorité des animaux de la forêt commençaient leur hibernation et s'enfouissaient bien au chaud dans leurs nids, certains rodaient sur les territoires, affamés. Et quand il s'avérait que les chats étaient leur dernière chance de ne pas mourir de faim...

Coeur d'Onyx ne se reposait pas beaucoup, en ce moment. Il y avait tant à faire. Planifier toutes les patrouilles et expéditions de chasse, participer au plus d'entre elles, renforcer leurs murs et tanières pour les protéger du froid à venir, entraîner Nuage de Lune ce qui était loin d'être de tout repos de toutes ses activités.. Mais cela ne la poussait qu'à donner encore plus le meilleur d'elle même. La lieutenante avait un mental d'acier et, à l'aube de la mauvaise saison, repoussait ses limites pour servir son Clan.

Elle avait ordonné à Nuage de Lune de s'occuper des anciens et était partie en patrouille de chasse avec deux de ses guerriers, Plume de Paon et Flocon d'Avoine. Ils avaient arpenté la plaine, avaient attrapé une grive et une souris, puis s'étaient dirigés sous les arbres pleureurs à l'est. Là, ils s'étaient séparés, et Coeur d'Onyx guettait désormais une pie qui picorait insoucieusement dans les racines d'un des arbres. Cependant, un bruit dans les buissons en face d'elle fit s'envoler la pie, qui battit des ailes en poussant des cris d'alarme.

La guerrière d'Outre-Terre se redressa et fixa les fourrés d'où le vacarme provenait. Le vent tourna dans sa direction, et une odeur de chat domestique se porta jusqu'à son nez. La lieutenante fronça les sourcils, regarda autour d'elle pour vérifier où étaient ses camarades mais, ne les voyant pas, ne préféra pas les appeler ou aller les chercher avant de regarder elle même de quoi il en retournait.

Elle contourna les buissons sans bruit, en rasant le sol et en prenant bien soin de ne pas révéler sa présence à cause du vent. Elle vit bien vite une forme crème allongée au sol. Une chatte domestique se prélassant sous les timides rayons du soleil, pile à la limite de leur territoire, voir même à l'intérieur. Cœur d'Onyx prit quelques secondes pour l'observer, dissimulée par les feuilles ; elle ne semblait pas perturbée le moins du monde par les fortes effluves du Clan de la Lune, et ses flancs se soulevaient doucement au rythme de sa respiration apaisée.

La lieutenante se plaça derrière elle et s'avança sans bruit jusqu'à ne se tenir qu'à une longueur de renard. Là, elle s'assit, et patienta, ses yeux gris perçants fixant la femelle, attendant le moment où cette dernière remarquerait sa présence tout près d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2017
Guérisseur de l'Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur




Fléau de l'Araignée
Guérisseur de l'Éclipse
Dim 8 Oct - 16:36
◄► Le Destin à fait que nous nous croisions ici [Feat Lumière]◄►
Je suis comme les claniques, malgré ce qu'ils disent.
Lumière n'avait pas encore senti de présence autour d'elle, trop occupée à se demander si des claniques allaient finalement venir la voir pour la chasser. Beaucoup de chats domestiques trouveraient qu'aller embêter des claniques est clairement un signe d'envies suicidaires pour un chat, mais pas pour la jeune solitaire au pelage crème et blanc, qui préférait les embêter et montrer le peu de respect qu'elle a pour eux plutôt que de respecter les limites de leurs territoires. Après tout, des meurtriers comme eux ne méritent pas l'immense terrain de chasse qu'ils pourraient se partager au lieu de se battre pour en avoir plus. Mais ces cervelles de souris sont trop stupides pour penser à ça.
Finalement, Lumière remarqua un pelage noir, assit sur l'herbe verte et les feuilles mortes. Un clanique l'avait enfin remarquée, et avec un peu de chance, il y en a d'autres dans les alentours. Ils doivent sûrement être énervé par le manque de respect de la solitaire, et risquent de vouloir prouver, encore une fois, leurs monstruosités en essayant de la tuer! Tous les claniques sont comme ça après tout. Lum' se mit à toiser longuement la clanique en ne bougeant pas d'un seul poil. Elle se moquait de sa réaction, mais se préparait tout de même à se battre, connaissant le caractère des chats faisant partie des clans.
Maintenant qu'elle y pensait, est-ce que d'autres solitaires ont vu leurs parents mourir à cause des claniques, ces assassins n'hésitant pas à tuer n'importe quels chats juste pour protéger leurs territoires qui ne leurs appartiennent même pas de base? C'est fort probable, après tout, elle ne doit pas être la seule solitaire à s'être rendue près du territoire des chats des clans, alors il y a sûrement avoir eut d'autres victimes des claniques meurtriers et sans cœur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 01/09/2017
Lieutenant de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Coeur d'Onyx
Lieutenant de la Lune
Dim 8 Oct - 16:52


La chatte beige semblait avoir senti leur présence. Elle s'était redressée et fixait vaguement l'horizon, semblant perdue dans ses pensées. Puis elle se tourna dans la direction de Cœur d'Onyx, et les regards des deux chattes se croisèrent. La lieutenante ne cilla pas et, aussi immobile qu'une statue, laissa tranquillement ses yeux gris impassibles posés dans ceux ambrés de la solitaire. Le vent souffla et égaya leurs fourrures, celle de la guerrière aussi noire que le poil de l'intruse était clair. Un long moment passa alors que les deux femelles ne faisaient que se toiser. Cœur d'Onyx jaugeait l'individu du regard. Elle n'était pas musclée, menue, grassouillette. Un air hautain habillait son visage, et une lueur provocatrice dansait dans ses yeux.

La lieutenante cligna lentement des yeux, et, toujours sans bouger d'un poil, dit d'une voix claire dénuée de toute émotion :

    - Young rabbits shall'nt leave their nest unless fire suit them best.


Elle avait parlé dans sa langue natale, la langue du Continent, langue que personne dans les Clans ne parlait à sa connaissance et à ce jour. Peut-être qu'une solitaire comprendrait ses mots, peut-être même saurait-elle comment y répondre. Après tout, eux côtoyaient la ville et tous ses habitants, bien plus variés que ceux des Clans. Elle plissa les paupières et fixa froidement l'inconnue, la réprobation couvrant soudainement ses traits acérés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 120
Date d'inscription : 26/07/2017
Guérisseur de l'Éclipse
Voir le profil de l'utilisateur




Fléau de l'Araignée
Guérisseur de l'Éclipse
Ven 20 Oct - 7:09
◄► Le Destin à fait que nous nous croisions ici [Feat Lumière]◄►
Je suis comme les claniques, malgré ce qu'ils disent.
Lumière resta de marbre pendant quelques secondes tandis qu'un silence pesant s'était abattue entre les deux chattes. Seul le sifflement du vent ainsi que l'impact des feuilles d'automnes sur le sol étaient les sons audibles dans la forêt autour des deux êtres. Dans sa tête, la jeune féline s'interrogea sur le sens des paroles de son interlocutrice. Elle n'avait jamais entendue des paroles pareilles, à part chez quelques rares bipèdes qui parlaient une langue venue d'ailleurs selon quelques domestiques, qui parlent d'ailleurs aussi la même langue. Mais Lum, elle, est incapable de déterminer quoi répondre, ou ce que la chatte noire veut dire. Alors elle décida de ne rien répondre pour le moment, et de réfléchir à des paroles sages... Ou pas, à lui répondre.
Le regard réprobateur de la clanique noire n'échappa aucunement à la jeune chatte crème et blanche. Les claniques n'aiment effectivement pas qu'on soit sur "leurs" territoire. Cela devra changer un jour, quand les solitaires et domestiques auront décidé de créer une meute sur-entraînée qui les vaincra bien sagement, en évitant de les tuer bien sûr, même si les claniques sont plus du genre à faire cela, Lili n'aimait pas ce genre de pratique. Tuer est quelque chose de cruel. Prendre la vie d'un chat, c'était comme le priver d'un destin illuminé où il pourra faire de grande chose! Imaginez que sa mère ait pu accoucher, imaginez le nombre de frères et sœurs que la pauvre petite solitaire aurait pu avoir!

- Désolée, je ne comprends pas ce que tu dis, tu parles la langue des domestiques venu d'ailleurs, je me trompe? Sûrement pas.

Les domestiques venus d'ailleurs, c'était comme ça que la solitaire appelait les claniques arrivant sur l'île et parlant une langue étrangère à la sienne. Ce nom les faisait rire en général, sûrement parce-qu'il ne le comprenait pas ou très peu. Mais dans tous les cas, ce nom ne les a jamais gêné.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 72
Date d'inscription : 01/09/2017
Lieutenant de la Lune
Voir le profil de l'utilisateur




Coeur d'Onyx
Lieutenant de la Lune
Jeu 21 Déc - 17:10
La solitaire, impassible, resta silencieuse pendant un long moment. Cœur d'Onyx ne la quittait pas des yeux, mais pouvait entendre chaque chant d'oiseau et chaque bruissement de feuilles autour d'elle tant le calme était profond. Si la chatte crème réfléchissait sur le sens des paroles de la lieutenante, elle ne laissait rien paraître. Elles restèrent ainsi à se toiser, ni l'une ni l'autre ne choisissant de briser le silence. Le regard de la femelle noire était de plus en plus froid. Que l'intruse ait une attitude hautaine, grand bien lui fasse. Mais elle ne semblait pas comprendre que se tenir sur ces terres n'était pas dans ses droits. Tout du moins, Cœur d'Onyx pensait qu'elle le comprenait. Elle semblait tout simplement volontairement l'ignorer. Comme un chaton qu'on privait de sortie et qui se rebellait fièrement contre l'autorité en narguant ses parents depuis la tanière des anciens. Quel âge avait cette chatte ? Avait-elle tant besoin de rejeter sa frustration sur la terre entière ?

    - Désolée, je ne comprends pas ce que tu dis, tu parles la langue des domestiques venu d'ailleurs, je me trompe? Sûrement pas.


Cœur d'Onyx transperçait toujours la chatte de ses yeux gris sans ciller. Le vent secoua de nouveau sa fourrure. Après un nouveau moment de silence, elle se leva et tourna la tête en direction de son territoire. Elle sentait l'odeur de Flocon d'Avoine proche d'elle. Le guerrier les rejoindrait sûrement dans peu de temps, attiré par l'odeur de la solitaire. Elle se tourna et fixa de nouveau l'étrangère en faisant un pas vers elle.

    - Jé pense que tou es assez foutée pour comprendre lé sens de mes paroles sans qué jé né doive te l'expliquer. Maintenant, tou té trouves en territoire Lounien. Mais ça aussi, jé né té l'apprends pas.


Elle fit une pause, puis reprit plus sèchement :

    - Tou as lé choix entre partir en paix maintenant, ou bien réagir comme un chaton privé de souris pendant encore quelques instants et tomber sur mes guerriers qui n'auront pas la même patience qué moi.


Les bruits dans les buissons s'intensifièrent non loin derrière elle. Elle fixa durement la solitaire, attendant de voir son choix.
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LGDC : The Sky Clans :: Rps abandonnés-
Sauter vers: